Solaire flottant avec tracking : pas de lauréat à l’appel d’offres de la SCP

Share

« Bien que l’engouement autour de l’innovation ait été très remarqué, nous n’avons malheureusement pas reçu de réponses suite à la publication de l’appel d’offres en janvier 2020 », explique la Société du Canal de Provence (SCP) à pv magazine. Les visites de sociétés intéressées ont pourtant été nombreuses. Le faible taux de participation à l’appel d’offres (quelques offres ont tout de même été déposées, mais hors-délai) peut s’expliquer « par une prise de risque jugée peut-être trop importante par les entreprises. »

La centrale photovoltaïque en question devait être mise en service cette année. D’une capacité de 250 kW, le projet avait été désigné lauréat de l’appel d’offres Innovation de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) en février 2018.  L’objectif de cette installation innovante était de valider que le gain de production lié au système de tracking était suffisant pour amortir le surcoût du système de tracking, expliquait la SCP au moment du lancement de son appel d’offres.

En gardant toujours l’objectif d’un projet photovoltaïque flottant avec tracking, la SCP réfléchit désormais à orienter son approche vers le développement de technologie. Elle poursuivra ses démarches dans la recherche de partenaires spécialisés dans le domaine et devrait entreprendre un travail collaboratif sur la co-conception de l’installation photovoltaïque et son optimisation.

L’aboutissement de ce travail devrait être installé sur le site des Barjaquets et sur d’autres sites, précise la SCP.