La SCP veut réaliser une centrale solaire flottante avec tracking

Share

La Société du Canal de Provence (SCP) se lance dans la réalisation d’une centrale photovoltaïque flottante avec système de tracking. Lauréate de l’appel d’offres Innovation de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) en février 2018, l’installation de 250 kWc que veut développer le concessionnaire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sur la réserve des Barjaquets, devrait être mise en service cette année.

Les spécificités liées à la compatibilité entre le système de flotteurs et les trackers ont été étudiées et spécifiées dans le cahier des charges de l’appel d’offres dédié à l’installation de la centrale, explique Clément Kambourian, le chargé d’études pour la SCP à pv magazine.

L’avantage qu’apportent le système de tracking sur ce type d’installation est à étudier ; les contraintes techniques et climatiques (notamment le vent) peuvent-elles être compensées par l’augmentation du rendement ? « C’est justement l’objectif de cette installation innovante : valider que le gain de production lié au système de tracking est suffisant pour amortir le surcoût du système de tracking », explique Clément Kambourian.

« Nous ne savons pas si c’est une première mondiale, mais nous n’avons jamais vu un tel projet ailleurs », déclare-t-il. En 2019, des centrales flottantes ont certes été mises en service en France — à Piolenc par exemple par Akuo Energy ou sur le lac de la Madone par la Compagnie nationale du Rhône (CNR) — mais elles ne disposent pas de système de tracking.

Toutefois un projet similaire, alliant PV et trackers, a été initié aux Pays-Bas par Floating Solar B.V pour le concessionnaire PWN. D’une capacité de 25 MW, l’installation photovoltaïque comporte un système de tracking mis au point par l’entreprise qui permet la rotation des panneaux vers le soleil pendant la journée et qui, grâce à un algorithme d’ajustement, peut augmenter le rendement de l’installation jusqu’à 30 %, déclare Floating Solar. Les travaux de construction de la centrale ont débuté en mai dernier, nous attendons une réponse de Floating Solar sur l’avancée de ce projet et sur le gain apporté par les trackers.

Appel d’offres pour la fourniture et la pose de l’installation photovoltaïque

La SCP a lancé un appel d’offres, ouvert jusqu’au 14 février, pour la fourniture et la pose de l’ensemble de l’installation photovoltaïque flottante et de son système de tracking. Il est envisagé que les travaux de construction démarrent pendant l’été pour qu’une mise en service au cours de cette année soit encore possible.

Pour la SCP, dont la mission est de sécuriser l’approvisionnement de l’eau en Provence, il ne s’agit pas du premier projet photovoltaïque innovant. Dès 2013, en partenariat avec le CEA, elle a développé le projet Canalsol qui a consisté à implanter des panneaux solaires au-dessus d’un tronçon du canal de Provence à Rians dans le Var, permettant à la fois de valoriser le foncier, de limiter l’évaporation de l’eau et d’augmenter l’efficacité des panneaux grâce au refroidissement naturel. Le concessionnaire déclare d’ailleurs vouloir développer ce projet d’ombrière photovoltaïque de canal plus largement sur ses canaux.

Exploitant de nombreuses réserves hydrauliques, la SCP s’imagine également très bien répliquer le projet de centrale flottante avec trackers dans d’autres zones, voire de proposer le service de développement de tels projets à d’autres promoteurs de la région.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

L’action du développeur solaire résidentiel SunPower s’effondre de 70 %
23 juillet 2024 Le cours de l'action du développeur américain d'installations solaires en toiture, appartenant à 32 % à TotalEnergies, est passé sous la barre des 1 $...