Un pas de plus vers une centrale PV à Plourin, dans le Finistère

Share

Le SDEF a depuis créé une société d’économie mixte locale nommée Énergie en Finistère, destinée à porter des projets d’investissements dans les énergies renouvelables. Le projet de Lanrinou sera ainsi développé via cette structure.

Plourin a donné son accord pour louer le terrain de 3 ha au prix de 6 000 € par an et pour entrer dans le capital à hauteur de 15 %, soit pour un montant de 48 000 €.

Énergie en Finistère a attribué la construction de l’installation photovoltaïque à la société Entech pour un montant proche de 1,6 M€. La production annuelle serait de 2,2GW/h pour une recette de 150 767 € la première année, selon les calculs.

La centrale photovoltaïque devrait être mise en service pour fin 2021. Le loyer partirait à compter de 2022

La communauté de communes, la commune de Plourin et, pourquoi pas un collectif de citoyens souhaitant investir dans cette société de production d’électricité, pourraient également entrer dans le capital. La rémunération des fonds propres est prévue à hauteur de 3%. Enercoop, société coopérative fournisseur d’électricité verte, s’est montrée intéressée par le rachat de l’énergie produite à Lanrinou. Enercoop Pourrait s’engager à racheter l’électricité sur 30 ans et entrer au capital à hauteur de 10%, précise la presse locale.

Le SDEF, qui regroupe 269 communes sur les 277 du département du Finistère, a déjà développé sur le territoire plus de 25 centrales PV sur des bâtiments (communaux ou intercommunaux), pour près de 1 MWc. Quelque 6 MWc au total sont insatllés par le SDEF, sur 51 unités de production.