Rapprochement d’Oxygn et de Silosun

Share

« Depuis 2012, Oxygn et Silosun travaillent sur des marchés différents mais ont suivi un parcours identique », explique Marc Maionchi, le président d’Oxygn Energies à pv magazine. Silosun, spécialisée dans la construction de grandes centrales photovoltaïques en toiture, et Oxygn, active sur le marché du solaire au sol et de l’hydrogène, partagent une culture d’entreprise similaire ainsi qu’une vision commune du secteur d’activité, souligne-t-il. Des points communs qui les ont amenés à se rapprocher avant la crise sanitaire du coronavirus.

À l’heure actuelle, le rapprochement est physique et opérationnel. « L’objectif est simple : mutualiser les moyens et les forces et être complémentaire sur nos compétences », souligne Marc Maionchi. Depuis début mars, Silosun a donc rejoint les locaux d’Oxygn à Marseille et, bien que les sociétés travaillent indépendamment sur leurs projets, l’organisation permet une meilleure efficacité commerciale et technique.

Les objectifs commerciaux restent également propres à chacune des sociétés pour l’instant. « Il est important, pour nos équipes, de passer par une phase de connaissance et d’apprentissage. Nous ne nous fixons ni limite haute ni limite basse à cette collaboration, mais nous savons de manière commune, pour les opportunités à venir, avec qui on souhaite les réaliser », précise le dirigeant d’Oxygn, qui a déjà un volume 167 MWc de projets solaires développés en France à son actif et travaille actuellement, entre autres, sur le projet SunrHyse à Signes (représentant 30 MWc d’énergie solaire et la production de 12 tonnes d’hydrogène par jour in fine). « L’objectif est donc de pérenniser une confiance déjà bien établie », conclut Marc Maionchi.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...