Swedfund investit 12 M$ dans l’« off grid » en Afrique subsaharienne

Share

L’investissement contribuera à améliorer l’accès à l’électricité, ainsi qu’à accroître la production d’énergie renouvelable pour les populations exposées dans les pays les moins avancés du monde selon la liste du CAD de l’OCDE, précise un communiqué du groupe financier suédois. En Afrique subsaharienne, plus de la moitié de la population totale n’a pas accès à l’électricité.

L’investissement donne au Swedfund la possibilité de soutenir le secteur hors réseau en Afrique subsaharienne et en Asie, par un engagement de dette envers le Fonds de transformation de l’énergie solaire, géré par SunFunder, spécialiste du secteur basé à Nairobi, au Kenya. Le capital de Swedfund sera utilisé pour accorder des prêts à des sociétés emprunteuses actives dans le domaine de l’énergie solaire hors réseau, principalement en Afrique subsaharienne. L’investissement soutiendra un accès accru à l’électricité ainsi qu’une augmentation de la production d’énergie renouvelable.

SunFunder a été fondé en 2012 et est depuis passé d’une plate-forme de financement de masse à un gestionnaire de fonds de dette structurés, tous destinés à financer le secteur hors réseau de l’énergie solaire, principalement en Afrique subsaharienne. À ce jour, SunFunder (à travers ses différentes plateformes de financement) a fourni plus de 100 millions de dollars de financement par emprunt à plus de 50 entreprises solaires hors réseau, ce qui a permis d’améliorer l’accès à l’énergie pour plus de 7 millions de personnes et de réduire les émissions de plus de 700 000 tonnes d’équivalent CO2 par an, explique Swedfund dans son communiqué.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...