Un consortium américain veut produire de l’hydrogène vert à 1,50 $/kg d’ici à 2030

Share

D’après pv magazine USA

Plusieurs partenaires américains, dont Green Hydrogen Coalition et le Département d’eau et d’électricité de Los Angeles (LADWP), ont lancé le 17 mai HyDeal LA, une initiative qui vise à surmonter l’un des plus grands obstacles actuels de l’hydrogène vert, à savoir son coût élevé. Grâce à un cluster à grande échelle, le prix visé est de 1,5 $/kg (1,23 €/kg) dans le bassin de Los Angeles d’ici à 2030. Cet hydrogène pourra être produit à partir d’électricité renouvelables ou de déchets organiques, et pourra être utilisé comme carburant décarboné et fournir un stockage d’énergie saisonnier de longue durée. HyDeal LA fait partie de HyDeal North America, une plateforme de commercialisation lancée par la Green Hydrogen Coalition et qui s’inspire de HyDeal Ambition, un projet similaire en Europe qui s’est engagé à produire et à acheter 3,6 millions de tonnes d’hydrogène vert par an pour les secteurs de l’énergie, de l’industrie et de la mobilité à 1,50 €/kg (1,82 $) avant 2030.

La première phase du projet s’attachera à concevoir les chaîne d’approvisionnement nécessaires, et à s’entendre sur les modalités et les conditions pour la production, le stockage, le transport et la livraison d’hydrogène vert à grande échelle. La mise en application portera sur l’alimentation en hydrogène vert à grande échelle et à faible coût des centrales électriques de la LADWP.

En mars dernier, une étude du National Renewable Energy Laboratory a déclaré que l’objectif de Los Angeles d’atteindre un réseau 100% renouvelable, fiable et résilient pourrait être atteint dès 2035. Pour ce faire, il faudra ajouter de nouvelles batteries solaires et éoliennes et éoliennes et de nouvelles infrastructures de transport. L’étude n’abordait pas les coûts spécifiques mais indiquait que les impacts économiques pour la ville seraient « faibles en comparaison de l’importance globale » de l’économie de la ville de Los Angeles.

Convertir les centrales électriques

L’une des premières concrétisations menées par le LADWP porte sur le projet de conversion Intermountain Power à Delta, dans l’Utah, pour devenir l’une des premières turbines à gaz au monde conçues et construites pour fonctionner à 100 % d’hydrogène vert.

Surnommé « IPP Renewed », le projet Intermountain comprend le retrait des unités alimentées au charbon existantes sur le site de la centrale électrique et l’installation de nouvelles unités de production d’électricité alimentées au gaz naturel capables d’utiliser l’hydrogène pour 840 MW de production nette. Un investissement supplémentaire modernisera le système de transport de la centrale électrique vers le sud de la Californie et développera la production d’hydrogène et les capacités de stockage à long terme. Les nouvelles unités de production de gaz naturel seront fournies par Mitsubishi Power. Conçues pour utiliser 30 % d’hydrogène au démarrage, elles passeront à 100 % d’hydrogène d’ici à 2045 à mesure que la technologie s’améliorera.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...