Mise en service de la 1ère centrale PV au sol de Haute-Savoie

Share

Portée par la commune homonyme (avec l’appui de subventions TEPCV et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes) et Corfu Solaire, spécialisé dans le développement et la construction de parcs solaires, et filiale de Terre et Lac, il s’agit de la première centrale photovoltaïque au sol de HauteSavoie. Implantée sur une ancienne décharge valorisée pour produire une ressource locale, sur 2,7 ha de terrain inutilisable. Elle a nécessité des adaptations en matière de construction par Corfu Solaire. Ainsi, l’interdiction de fondations profondes compte tenu des déchets enfouis, a été compensée par la mise en place de longrines posées sur un lit de sable. D’autre part, aucune tranchée n’a été réalisée : tout le câblage reliant les panneaux circule dans des chemins de câbles.

C’est aussi une première en France, car ce parc bénéficie de deux modèles d’utilisation de l’énergie solaire : 2 MWc produits et injectés sur le réseau dans le cadre d’un contrat d’achat classique et 500 kWc soit 20% de la production, utilisés en consommation locale pour les habitants, commerçants, artisans, TPE/PME et industriels de Faverges-Seythenex.

Cette centrale au sol est née d’un partenariat fort entre la commune de Faverges-Seythenex et Corfu Solaire qui sont toutes deux co-actionnaires de la société de portage et d’exploitation. Cette société, CS La Fourche, est détenue à 55% par Corfu Solaire et 45% par la commune. C’est donc aussi une première en termes de partenariat public/privé sur une boucle locale, dénommée Volt FaSe, qui sera lancée dès septembre prochain. Ainsi, par l’intermédiaire du site internet voltfase.fr, les résidents, commerçants, artisans de Faverges-Seythenex pourront suivre leur consommation en temps réel, bénéficier de services énergétiques innovants, et souscrire une électricité verte et vraiment locale.

Le parc solaire est en partie équipé de modules solaires bifaciaux permettant de produire de l’électricité sur les deux faces du module solaire et d’accroître la quantité totale d’énergie produite. Avec l’ajout de graviers blancs ou avec une légère couche de neige, le rendement est augmenté jusqu’à 15 % avec un ensoleillement et une réflexion maximum.

Avec la production d’une énergie propre, renouvelable et non carbonée, le parc solaire concrétise la politique de transition énergétique engagée par la collectivité. C’est également un outil pédagogique pour comprendre l’électricité photovoltaïque et encourager les économies d’énergie.

La commune a bénéficié d’une subvention de 164 131,18 € au titre des Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte (Tepos – Etat). La Fourche a reçu une aide de 100 000 € au titre de l’innovation de la part de la région Auvergne Rhône-Alpes. L’investissement globbal est de 2,3 millions d’euros.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...