RES annonce le démarrage du chantier du parc solaire Mas d’en Ramis

Share

Le développeur RES a annoncé le démarrage du chantier du parc solaire « Mas d’en Ramis », situé dans les Pyrénées Orientales. Placé sur une superficie d’environ 13 hectares clôturés dans un secteur enclavé par l’Autoroute A9, la ligne LGV et la Route Départementale RD900, il produira 15,5 GWh/an soit l’équivalent de la consommation électrique de 3 460 foyers.

Les travaux de préparation du site – clôture et terrassement notamment – ont débuté dès le mois d’août. Les autres étapes du chantier – câblage, fondations et livraison des modules – s’enchaineront entre le mois de septembre 2021 et janvier 2022, pour une mise en service prévisionnelle de l’ensemble en mars 2022.

Une campagne de financement participatif à partir d’octobre

Ce projet émane d’une volonté de la commune de Banyuls-Dels-Aspres (66) de s’inscrire dans la production d’énergie renouvelable en valorisant des terrains en friche, délaissés sans plus aucune activité viticole ni agricole depuis plus d’une dizaine d’années. « Après la récente mise en service du parc solaire « Plateforme », situé sur l’ancien site industrielle d’ArcelorMittal à Laudun-L’Ardoise (Gard), nous sommes ravis de ce nouveau succès qui vient renforcer notre présence et nos ambitions sur le territoire. Le parc solaire Mas d’en Ramis est le résultat d’un projet co-construit avec la commune de Banyuls-dels-Aspres depuis 2011. Une campagne de financement participatif sera déployée à partir du mois d’octobre afin de donner aux citoyens l’opportunité de contribuer à la transition énergétique de leur territoire », souligne Laurent Duwiquet, responsable Projets Solaires RES.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...