Avec le rachat de Terre & Watts, le Belge Windvision se positionne dans le solaire en France

Share

Spécialiste du développement de projets principalement éoliens en Belgique, en France et en Espagne, l’entreprise Windvision a racheté 100 % des parts du Français Terre & Watts Développement. Créée en 2014, ce dernier, basé à Pessac (33), dispose d’un portefeuille de projets dans l’énergie photovoltaïque de 2 GW. Ces six dernières années, la société a notamment développé plus de 800 MW en Nouvelle-Aquitaine. Les équipes françaises des deux développeurs, soit 12 personnes pour Windvision et 9 personnes pour Terre & Watts fusionneront dans les prochaines semaines.

L’opération a deux objectifs pour Windvision qui poursuit une stratégie de diversification des marchés et d’internationalisation : renforcer son expertise dans le photovoltaïque et s’implanter dans le sud de la France, où il est absent actuellement, pour profiter du potentiel de cette région. Détenu depuis 2020 par BlackRock par le biais du Global Renewable Power Fund III (GRPIII), Windvision est jusqu’à présent surtout actif en France dans le développement de parcs éoliens dans le nord-est et l’ouest du pays.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...