Le réseau belge accueillera une batterie de 25 MW/100 MWh pour les services de réseau

Share

D’après pv magazine international.

La société finlandaise Wärtsilä, spécialisée dans les équipements marins et énergétiques, a annoncé aujourd’hui son entrée sur le marché belge du stockage de l’énergie avec la fourniture d’une batterie lithium-ion de 25 MW/100 MWh à l’échelle du réseau, qui devrait être installée l’année prochaine.

Wärtsilä a déclaré qu’elle avait enregistré la commande le mois dernier, pour un client non identifié, et qu’elle fournirait son système modulaire de batteries lithium-ion-phosphate (LFP) GridSolv Quantum ainsi que son système de gestion de l’énergie GEMS Digital Energy Platform.

La société a déclaré que le système serait utilisé pour réguler le réseau électrique en fournissant des services tels que la réserve de puissance, la réponse au contrôle de la fréquence, la répartition de la capacité et le soutien de la tension.

L’installation de stockage devrait être active au cours du dernier trimestre de l’année prochaine. Wärtsilä n’a pas révélé le montant du contrat.

Cité dans un communiqué de presse publié aujourd’hui par Wärtsilä pour annoncer la commande, le directeur des affaires énergétiques pour l’Europe, Pekka Tolonen, a déclaré : « Ce projet est remarquable pour Wärtsilä car c’est notre premier projet en Belgique à ce jour, et une autre étape importante dans l’ajout d’une flexibilité de pointe au système électrique. Nous voyons une opportunité majeure et un besoin primordial d’augmenter le déploiement du stockage de l’énergie en Europe … pour exploiter pleinement les avantages des énergies renouvelables intermittentes sur tout le continent. »

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...