La Californie impose l’installation de systèmes solaire + batteries dans les bâtiments commerciaux

Share

D’après pv magazine USA

La Californie est devenue le premier État à exiger l’intégration de l’énergie solaire et du stockage dans toutes les futurs bâtiments commerciaux, grâce à la mise à jour de ses codes de construction afin d’améliorer l’efficacité énergétique et atteindre l’objectif de l’Etat de neutralité carbone en 2045.

En outre, le nouveau code du bâtiment a ajouté une exigence selon laquelle toutes les nouvelles constructions résidentielles qui sont déjà soumises à l’obligation d’installer du PV devront désormais être prêtes à l’ajout de stockage d’énergie. Selon la California Clean Energy Commission (CEC), cette nouvelle exigence pourrait ajouter 280 MW de capacité solaire annuelle, ainsi que 400 MWh de stockage d’énergie.

Les capacités de stockage requises en fonction de la nature des bâtiments.

Image : California Clean Energy Commission (CEC)

Les batteries doivent avoir une capacité utilisable d’au moins 5 kWh, un rendement aller-retour supérieur à 80 % et une capacité nominale restante supérieure à 70 % après 10 ans (avec garantie) ou 4 000 cycles.

Outre les exigences commerciales, les nouvelles constructions résidentielles doivent également être équipées de batteries. Pour cela, les maisons doivent être équipées d’une barre omnibus de 225 ampères, de quatre circuits secourus (dont deux pour le réfrigérateur et la prise de courant de la chambre à coucher) et d’un panneau secondaire ou d’un panneau principal à bus divisé pour ces circuits.

Le code exige que les systèmes de batterie puissent être programmés à distance. Cette exigence de programmabilité est motivée par l’objectif de l’État d’utiliser le stockage d’énergie distribué pour “s’harmoniser” avec le réseau électrique. Plusieurs de ces modes programmables exigent également que l’énergie solaire soit couplée au système de batterie.

Le mode de contrôle de base stipule que, par défaut, la batterie doit être capable de se charger à partir d’un système solaire photovoltaïque. Et lorsque le système solaire ne produit pas assez pour couvrir la charge sur site, la batterie doit être capable de prendre le relais. Le système doit pouvoir être programmé pour au moins trois saisons d’utilisation.

Illustration des différentes réponses des contrôles de batteries sur une journée en fonction du système choisi.

Image : California Clean Energy Commission (CEC)

La dernière fonction programmable est le contrôle avancé de la flexibilité (Advanced Demand Response Flexibility Control). L’État décrit ce type de système de stockage comme étant capable de modifier les périodes de charge et de décharge en réponse aux signaux émis par le service public local ou un agrégateur tiers. OhmConnect a déjà utilisé ce type de système pour aider les Californiens à gagner des millions de dollars grâce à sa gestion de la demande d’énergie pendant les événements du réseau.

Ces exigences de contrôle permettraient aux systèmes solaires et de stockage d’être prêts pour une centrale électrique virtuelle. Des entreprises comme Sunrun, Tesla, Sonnen et d’autres installent déjà des systèmes dotés de ces capacités techniques.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.