Sharp atteint un rendement de conversion de 32,65 % pour un module solaire flexible et léger

Share

D’après pv magazine International,

Sharp Corporation a atteint un rendement de conversion de 32,65 % dans un module solaire léger, flexible et de taille pratique, développé dans le cadre du projet “Recherche et développement de cellules solaires destinées à être utilisées dans des véhicules”, administré par l’Organisation japonaise de développement des nouvelles énergies et des technologies industrielles (NEDO).

Le rendement de conversion du module – actuellement le plus élevé au monde, selon l’entreprise – bat celui d’un module Sharp similaire développé dans le cadre d’un autre projet NEDO en 2016, qui avait atteint un rendement de 31,17 %, à l’époque un record mondial.

Le nouveau prototype utilise une conception de composé à triple jonction qui prend en sandwich la cellule solaire entre des couches de film. Le module devrait être utilisé dans une variété de véhicules, une application qui exige un rendement élevé et une construction légère. Les modules mesurant environ 29 centimètres sur 34 (pour une surface de 965 centimètres carrés), une taille suffisante pour être commercialement viable, ne pèsent qu’environ 56 grammes (0,58 kilogramme par mètre carré).

La cellule solaire composée à triple jonction de Sharp adopte une structure exclusive qui comprend trois couches de photo-absorption avec de l’arséniure d’indium et de gallium comme couche inférieure, de sorte que la lumière du soleil puisse être convertie efficacement en électricité. Des cellules plus petites utilisant cette structure (d’une superficie de 1,047 centimètre carré) ont atteint un rendement de conversion de 37,9 % en avril 2013. En 2016, Sharp a utilisé des cellules de taille pratique (d’une superficie de 27,86 centimètres carrés) pour créer un module composite (d’une superficie de 968 centimètres carrés) afin d’atteindre une efficacité de conversion de 31,17 %, à l’époque la plus élevée au monde.

Dans le cadre du projet actuel, Sharp a augmenté le rendement de conversion moyen de ses cellules solaires composites à triple jonction (d’une superficie de 22,88 centimètres carrés) par rapport aux modules de 2016 (d’environ 34,5 % à environ 36 %) et a amélioré le facteur de remplissage des cellules sur chaque module pour améliorer le rendement de conversion d’un module de taille pratique (d’une superficie de 965 centimètres carrés) à 32,65 %.

Sharp a déclaré qu’elle continuerait à mener des travaux de recherche et développement sur des modules solaires plus efficaces et moins coûteux en vue de leur utilisation dans des applications telles que les véhicules électriques (VE) et l’aérospatiale. Les cellules solaires pour les VE qui fournissent directement de l’électricité promettent de rendre les voitures électriques plus pratiques pour les utilisateurs en raison de la réduction des coûts de carburant et du temps nécessaire à la recharge. « Dans ce contexte, Sharp a développé des modules solaires à haut rendement et à faible coût, capables de s’adapter aux surfaces courbes des véhicules, en vue de leur utilisation dans une large gamme de véhicules, y compris dans les applications standard des VE et de l’aérospatiale, d’ici 2050 », a ajouté la société.

Auteur : EDGAR MEZA

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...