Tuiles solaires thermiques

Share

D’après pv magazine Allemagne.

En partenariat avec la TH Köln (l’Université des sciences appliquées de Cologne), l’entreprise allemande Paxos a mis au point une tuile solaire pour toiture capable de générer en même temps de l’électricité et de la chaleur.

Visuellement, la tuile solaire thermique diffère peu des tuiles classiques pour toiture, ce qui pourrait la rendre intéressante aux yeux des propriétaires. Paxos et la TH Köln ont fabriqué un prototype de tuile pour tester sa température, la manière dont elle fonctionne, sa résistance aux influences environnementales et sa sûreté. Ils ont également analysé le verre afin de minimiser les pertes optiques par réflexion ou diffusion.

Les chercheurs ont testé le prototype sur une installation d’essai équipée de micro-onduleurs et d’une pompe à chaleur à air.

« Grâce aux ajustements que nous avons réalisés sur la tuile finale, les caractéristiques physiques ainsi que le rendement énergétique ont pu être améliorés de manière significative. Ainsi, le système était prêt pour une utilisation continue dans des conditions réelles », a expliqué Christian Dick, chef de projet pour la TH Köln.

Le système solaire préchauffe l’air pour la pompe à chaleur à air couplée à l’installation.

Image : Costa Belibasakis/TH Köln

Les tests de performance ont commencé en octobre en conditions réelles. En termes de performance électrique, le système présente des valeurs comparables à celles d’un système de référence doté de modules solaires classiques surélevés.

« Un conduit d’air destiné à rafraîchir les cellules solaires a été intégré dans la tuile solaire afin d’améliorer le point de fonctionnement, à l’instar d’une ventilation arrière pour les systèmes classiques, a précisé Christian Dick. Nos données montrent que l’on peut attendre une performance électrique comparable. » Selon lui, les premières données indiquent également une augmentation du coefficient de performance de la pompe à chaleur d’environ 25 %, en fonction des besoins en chauffage et des conditions météorologiques.

Pour la TH Köln, ces résultats prouvent que la tuile solaire peut aussi contribuer à l’approvisionnement en chauffage des bâtiments, en augmentant l’efficacité globale du système.

« Une grande partie des surfaces de toitures en Allemagne ne sont pas exploitées pour la production d’énergie ; cela pourrait constituer l’une des pierres angulaires d’une transition énergétique réussie, a déclaré Julian Münzberg, chef de projet chez Paxos. Nous souhaitons créer une offre pour les bâtiments recensés et pour les personnes qui ont jusqu’à présent évité le solaire pour des questions esthétiques. »

Paxos a déjà vendu les brevets de sa tuile solaire à un fabricant de photovoltaïque dont le nom n’a pas été divulgué et qui se chargera de la production en série. Paxos est également à l’origine de la tuile PV que Meyer Burger est en passe de produire en série et commercialisera prochainement.

Article traduit par Christelle Taureau.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...