Obtenir une production solaire ininterrompue sans stockage

Share

D’après pv magazine International

Un scientifique de l’Université Ben Gourion du Néguev, en Israël, propose un moyen de produire de l’électricité PV sans interruption pour alimenter des centrales à oxygène sur la lune, sans avoir recours au stockage d’énergie. L’article « Uninterrupted photovoltaic power for lunar colonization without the need for storage » récemment paru dans Renewable Energy expose ses conclusions.

D’après cette étude, une capacité solaire de 10 MW est nécessaire pour alimenter en continu les centrales à oxygène. L’aménagement d’installations PV formant une ceinture latitudinale tout autour de la lune, à proximité de l’un de ses pôles, ainsi que de longues lignes transportant l’électricité jusqu’aux centrales à oxygène, serait faisable. Il n’y aurait pas d’ombre entre les rangs, et les installations de PV verticales fixes ainsi que celles montées sur des traceurs verticaux à axe unique pourraient constituer des structures pérennes.

Cette stratégie s’appuie sur l’absence d’atmosphère sur la lune, l’inclinaison de son axe proche de zéro par rapport au plan de l’écliptique, les conditions lunaires propices à l’installation de lignes de transport bon marché à faible masse, ainsi que le diamètre de la lune, très inférieur à celui de la Terre.

Le principal obstacle à l’installation de colonies sur la lune réside dans la nécessité d’alimenter en électricité de façon continue des centrales produisant de l’oxygène. Considérée comme une méthode prometteuse, l’utilisation de l’énergie nucléaire ou solaire associée au stockage a été étudiée. Toutefois, d’après les conclusions des dernières recherches, le solaire sans stockage pourrait constituer la solution la plus efficace.

« Ma solution présente une masse spécifique bien inférieure à toutes les autres solutions proposées jusqu’à présent, à savoir un record du plus faible rapport kg/kW, ce qui représente un chiffre clé en termes d’installations lunaires abordables et faisables, avec un coût de lancement et d’installation dépassant les 975 575 €/kg à l’heure actuelle, a affirmé le chercheur. Notre nouvelle stratégie est plus de 100 fois plus intéressante que le solaire avec stockage sur batterie. Elle est aussi supérieure, dans un rapport de 1 à 6 au moins, à la solution actuellement envisagée par la NASA, consistant à utiliser des réacteurs nucléaires pour alimenter des turbines et générateurs classiques ».

Selon certaines sources, la NASA pourrait revoir ses plans d’alimentation des colonies lunaires à l’énergie nucléaire en faveur de la solution solaire.

Traduction assurée par Christelle Taureau.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.