Un nouveau financement de 4,7 millions d’euros pour des kits solaires en Afrique

Share

Les kits solaires hors réseau continuent de porter le marché des services de paiement à l’acte. Dans un récent communiqué, la jeune pousse Yellow a annoncé avoir reçu un prêt de cinq millions de dollars (environ 4,7 millions d’euros) de la part de la société d’investissement néerlandaise Oikocredit pour soutenir son développement au Malawi, au Rwanda, en Ouganda et en Zambie.

L’entreprise, qui est basée à Cape Town en Afrique du Sud, fournit des solutions financières et des technologies solaires et numériques financées sous forme de crédit-bail sur le principe du paiement à l’acte, dit  « pay-as-you-go » ou payG. Depuis sa création en 2018, elle affirme avoir vendu 300 000 appareils énergétiques, touchant près de 1,5 millions de personnes avec une offre qui s’est élargie en 2022 aux téléviseurs et aux téléphones mobiles.

Selon son co-fondateur Michael Heyink, Yellow a avoisiné les 40 millions de dollars de revenus en 2022. La même année elle a étendu ses activités à deux nouveaux marchés : le Rwanda et la Zambie.

Avec sa nouvelle enveloppe la société veut équiper 89 000 ménages d’appareils solaires hors réseau payants sur sa solution numérique. « Ce prêt nous permettra d’accéder à un financement en monnaie locale dans plusieurs juridictions, offrant à notre entreprise une plus grande marge de manœuvre pour servir plus de clients et mieux », a ajouté Michael Heyink.

La société estime que l’énergie renouvelable générée par ses systèmes solaires domestiques a permis d’éviter environ 442 671 tonnes métriques d’équivalent CO2 en remplaçant les lanternes au kérosène et une partie de la consommation des générateurs diesel.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...