ArcelorMittal va construire 200 MW de capacité solaire en Afrique du Sud

Share

ArcelorMittal annoncé le lancement des études de faisabilité pour un projet solaire de 200 MW en Afrique du Sud lors de la présentation des résultats la semaine dernière. En effet, le groupe sidérurgique luxembourgeois a finalement opté pour un « tout solaire » en ce qui concerne son projet de développement EnR annoncé plus tôt en 2022.

Il avait en effet profité de l’assouplissement de la régulation sud-africaine pour investir dans des capacités de production d’électricité afin de les exploiter en autoconsommation sans licence : une occasion de sécuriser une partie de son approvisionnement électrique tout en se protégeant des coupures et des hausses de factures.

« La décision a été prise de construire une grande centrale de 200 MW à Vanderbijlpark car cela apportera le plus grand avantage opérationnel et commercial », a expliqué aux investisseurs Kobus Verster, le PDG de la société en rappelant qu’il avait initialement été envisagé de construire un parc éolien de 100 MW dans la baie de Saldanha en plus d’une centrale solaire de 100MW à Vanderbijlpark, un complexe industriel de la province de Gauteng, situé au sud de Johannesburg.

Le nouveau projet solaire sera déployé sur un site appartenant en partie à ArcelorMittal. Il devrait coûter 4 milliards de rands (209 millions d’euros) et sera financé sur un modèle classique d’apport à 20% de capitaux propres et 80% de dette. La société de projet sera détenue par ArcelorMittal et ArcelorMittal South Africa et vendra l’électricité à l’usine de Vanderbiiljpark sur la base d’un tarif avantageux par rapport au fournisseur Eskom.

L’installation photovoltaïque de 200 MW devrait couvrir près de 40% des besoins en électricité de l’usine à sa mise en service, courant 2025. Les travaux de construction devraient démarrer à partir du dernier trimestre de 2023.

ArcelorMittal South Africa reste toutefois le troisième émetteur de gaz à effet de serre d’Afrique du sud (après Sasol et Eskom) avec 14,82 tonnes d’équivalent dioxyde de carbone relâché dans l’atmosphère chaque année. Cela représente près de 3 % du total du pays.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...