[Dans les allées de BePositive] Sirea présente un nouveau système de stockage pilotable pour l’autoconsommation PV

Share

Sirea a présenté sa nouvelle gamme d’armoire d’autoconsommation spécialisée sur le pilotage du stockage de l’énergie photovoltaïque. Produits de deux ans de développement, ces nouveaux dispositifs sont fabriqués en France et permettent de délivrer, selon le modèle, de 20 à 500 kW en sortie AC, avec des capacités de stockage allant de 100 kWh à 1 MWh.

Les nouvelles armoires dites PSS (Programmable Storage Systems pour systèmes de stockage programmables) sont calibrées pour des projets d’autoconsommation de taille moyenne et peuvent servir d’outils pour optimiser la recharge de véhicule électrique, faire de l’effacement réseau, du zéro-injection ou encore de l’écrêtage de puissance. Cette nouvelle brique technologique devrait ainsi permettre d’« aller plus loin dans l’efficience énergétique des sites industriels, supermarchés ou hôtels », explique Bruno Bouteille, le dirigeant de l’entreprise.

Sirea affirme que les systèmes apportent des garanties sur la sécurité du stockage et la durée de vie des batteries avec des dispositifs de régulation thermique, des capteurs d’intrusion et de détection d’incendie, un système de report d’alarme et un agencement séparant les batteries de l’électronique. Par ailleurs le format dit « shelter » permet d’installer le système à l’extérieur des bâtiments, a proximité du système PV rattaché ou même, tout simplement, près du point de raccordement.

Les nouveaux produits intègrent un contrôle et un monitoring pour réguler les variations de température, piloter les cycles de charge/décharge ou surveiller l’état de la batterie (SOH). « Maintenant que le déploiement de batteries tend à se démocratiser, les shelters PSS se démarquent par leur capacité à piloter le stockage selon la demande du client et son cahier des charges », se réjouit David Grand, chargé de communication à Sirea.

Sirea a aussi profité du soutien de la région Occitanie pour renforcer son appareil industriel situé dans le Tarn en s’équipant de nouvelles machines de production destinées à la fabrication des châssis et shelters métalliques. Trois nouveaux shelters qui vont quitter l’usine castraise en mars 2023.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...