Le nouveau développeur francais APAL obtient le soutien du fonds suisse SUSI Partners

Share

Le fonds d’investissement suisse SUSI Partners, par l’intermédiaire de son fonds SETF, a acquis une participation majoritaire dans la nouvelle société APAL. Cette dernière est née le 12 juillet 2023 de la fusion des savoir-faire des deux développeurs français dans l’éolien et le solaire 3N Développement et L’Agence de Développement des ENR (ADE). Le groupe ainsi créé développe à ce jour plus de 800 MW de projets éoliens terrestres et solaires photovoltaïques à grande échelle et a le potentiel de s’étendre à d’autres secteurs de l’univers de l’énergie propre tels que le stockage de l’énergie par batterie et le solaire photovoltaïque en toiture. APAL a implanté son siège social à Nancy, avec un bureau à Nîmes et une présence à Dijon, Limoges et Brest.

Avec cette transaction, SUSI Partners établit donc une présence en France, un marché européen qu’il considère comme majeur en Europe, et qui est amené à croître rapidement. « En France, tout porte à croire que la capacité de production d’énergie renouvelable du pays va se développer en raison de la pression croissante exercée pour atteindre les objectifs climatiques de l’UE et des préoccupations accrues en matière de sécurité énergétique, compte tenu de la forte dépendance du pays à l’égard d’un parc vieillissant de centrales nucléaires, souligne le fonds dans un communiqué de presse. La France prend des mesures importantes pour supprimer les obstacles administratifs afin d’accélérer le développement d’actifs énergétiques propres et de faciliter les accords d’achat d’énergie à long terme. Dans ce contexte, l’expérience éprouvée d’APAL en matière de transparence et de coopération étroite avec les parties prenantes locales sera inestimable pour garantir le soutien continu des populations locales ».

Par le biais du SETF, SUSI cherche à promouvoir la croissance des plateformes d’investissement d’actifs et des entreprises dirigées par des gestionnaires dans le secteur de la transition énergétique et a déjà construit un portefeuille bien diversifié avec des activités dans la production d’énergie propre, l’efficacité énergétique, le stockage de l’énergie et les solutions intégrées d’énergie pour les clients.

Cette transaction, dont les termes n’ont pas été spécifiés, représente donc la huitième société du portefeuille du Fonds, s’ajoutant aux plateformes établies en Italie et en Pologne qui sont complétées par des investissements non européens aux États-Unis, en Australie et au Chili. « Compte tenu de l’environnement d’investissement attrayant dans le domaine des infrastructures de transition énergétique, SUSI envisage d’élargir encore la base de capital du SETF en 2023 », fait savoir l’entreprise.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.