Un système photovoltaïque résidentiel de 600 W à deux modules

Share

D’après pv magazine International

Rable, un fabricant néerlandais de systèmes photovoltaïques, a élargi sa gamme de systèmes photovoltaïques légers avec une solution résidentielle compacte. « Nous avons créé le système Rable2go pour répondre à la frustration croissante des ménages face aux longs délais d’attente pour les installateurs solaires professionnels », a déclaré Nikki Hoexum, directrice commerciale de Rable, à pv magazine. Il peut être installé sur des toits plats ou au sol.

Si cela vous intéresse

Alors ne manquez pas les Roundtables Europe.

Le 5 décembre 2023 à 12:15 pm CET, Berlin, nous parlerons de: Next generation cell and module tech. What does life-after-PERC look like? High-efficiency n-type technologies have surged into the mainstream with TOPCon clearly the front runner. But HJT and xBC technologies are also being advanced and bringing unique value to the market. In the current oversupply market, how will high-efficiency technologies compete, and what is the pathway for future cost reductions? Furthermore, can these next-generation technologies overcome material supply challenges?

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...

Le nouveau système est composé de deux panneaux Canadian Solar de 350 W, d’un onduleur Hoymiles HMS600, qui limite la puissance du système à 600 W, et de deux ballasts. Sans ces derniers, le système pèse 55 kg et mesure 270 cm x 173 cm x 34 cm. Il est livré avec un câblage de 5 mètres et ne nécessite pas de câblage supplémentaire sur site. Il peut être installé en 20 minutes et est facilement déplaçable, selon la société. Le rack de montage est fabriqué en acier et en aluminium de marque Magnelis.

« Il existe des consignes de sécurité très claires sur ce qu’il faut faire et ne pas faire pendant l’installation, avec des détails techniques sur le positionnement correct et le remplissage des ballasts, par exemple, a garanti Nikki Hoexum, ajoutant que le prix unitaire de 880 euros signifie qu’un petit ménage urbain néerlandais devrait être en mesure d’amortir son investissement dans les cinq ans sans subvention.

En outre, Rable revendique la durabilité des matériaux. La sous-structure est faite de métal récupéré de la chaîne de production de ses systèmes phares Rable4roofs. Afin d’éviter la surproduction et de ne produire que ce qui est acheté, le système est vendu sur la base d’une pré-commande. En vendant via sa boutique en ligne, l’entreprise peut saisir l’opportunité d’offrir une solution sans avoir besoin d’un ingénieur électricien ou d’un installateur solaire, selon Hoexum.

Ce dispositif résidentiel vient s’ajouter aux produits commerciaux et industriels (C&I) de la société basée à Delft, dont les dimensions varient de 10 à 25 mètres. Ces systèmes sans ballast sont légers et ont été conçus pour les toits qui ne peuvent pas supporter plus de 7 kg de ballast par mètre carré et qui sont orientés est-ouest. « Nous avons commencé à installer les premiers grands projets cette année », a déclaré la directrice commerciale, ajoutant qu’à la fin de ce mois, le huitième projet sera réalisé et que deux autres sont prévus pour la fin du mois de décembre.

Son plus grand projet à ce jour est une installation de 5 000 panneaux sur le toit vendue à Reginox, une entreprise néerlandaise d’armoires de cuisine, à la suite d’un projet pilote de 240 panneaux. En mai, Rable a annoncé avoir levé 2,5 millions d’euros (2,72 millions de dollars) auprès d’investisseurs néerlandais. L’objectif est de développer les marchés national et belge dans un premier temps, puis la Suède, la France et l’Allemagne par la suite.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...