Le producteur d’énergie décarbonée Eléments lève 50 millions d’euros

Share

Le producteur d’électricité décarbonée Eléments annonce une levée de fonds de 50 millions d’euros auprès de son actionnaire historique, la société d’investissement lilloise Noria. Ce dernier est également rejoint par BPIfrance, via son fonds France Investissement Energie Environnement 2 dédié à la transition énergétique et environnementale, 8 caisses du Crédit Agricole, OCCTE via son fonds OCCTE OCCIGEN, et Enerfip Gestion, la société de gestion du Groupe Enerfip. Les associés Pierre-Alexandre Cichostepski, Loïc Chazalet et Grégoire Petit conservent le co-contrôle de la société et forment avec les collaborateurs le bloc d’actionnaires prépondérant.

Créée il y a huit ans à Montpellier, Elements s’est spécialisée dans le développement, la construction et l’exploitation de parcs greenfield éoliens, solaires et hydroélectriques. La combinaison des trois sources permet en effet d’offrir à terme une production lissée directement aux consommateurs finaux. Il dispose à ce jour de 46,5 MW en exploitation/construction, 365 MW en instruction et 700 MW en développement.

Cet argent frais a donc pour but de l’aider à concrétiser son objectif d’atteindre 1 GW en construction et en exploitation à l’horizon 2030. Prévoyant un plan d’investissement de 900 millions d’euros d’ici 2030, l’entreprise, qui compte déjà plusieurs bureaux en France (Montpellier, Paris, Lyon, Nantes, Bordeaux et Guadeloupe), souhaite capitaliser sur cette opération pour développer son ancrage régional et sa présence à l’international en l’Italie, Finlande et Allemagne où elle opère déjà. Pour réaliser son ambition, Elements, qui s’appuie aujourd’hui sur 140 collaborateurs, entend doubler ses effectifs à horizon 2030.

« Cette levée de fonds va permettre de poursuivre le développement d’un acteur indépendant, autour d’une stratégie intégrée – de l’origination des projets jusqu’à leur exploitation : une ambition particulièrement en phase avec celle de Noria, d’accompagner dès la phase d’amorçage des entrepreneurs et des entreprises qui développent des infrastructures de production d’énergies décarbonées, à l’instar d’Elements. C’est dans cette même logique que nous soutenons également Ciel & Terre International, au travers de sa filière Laketricity avec laquelle Elements codéveloppe des projets PV flottants en France, BW Ideol et ou encore TLS Geothermics dans l’électricité », s’est réjoui Christophe Guillaume, co-fondateur de Noria.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Apex Energies lève plus de 120 M€ pour construire 250 centrales solaires en toitures et ombrières
18 juillet 2024 D'un montant exact de 125,4 M€, il s'agit du deuxième financement de plus de 100 millions d’euros levé par le groupe et du plus important de son histo...