912 MW de puissance allouée à la 5ème période de l’appel d’offres “centrales au sol”

Share

Le Ministère de la transition écologique a publié les résultats de la cinquième période d’appel d’offres PPE2 portant sur la réalisation et l’exploitation de centrales solaires au sol. Il ressort que 92 nouveaux lauréats ont été désignés pour un total de 911,5 MWc. L’appel d’offres, qui s’est clôturé en décembre 2023, est donc très légèrement sous-souscrit, puisque le volume appelé était de 925 MWc. On est également loin d’égaler le record qu’avait constituée la quatrième période avec 1,5 GW de puissance allouée, du fait de l’effet de rattrapage par rapport à la troisième période.

Selon l’analyse réalisée par Finergreen, EDF est arrivé largement en tête avec 191,4 MWc de puissance remportée, suivi par Neoen (118,9 MWc) et Urbasolar (78,3 MWc). En dehors de ce trio, on trouve CVE (64,1 MWc), BayWa r.e. (63,4 MWc), ou encore Générale du Solaire (39,9 MWc). Au total, sur les 92 projets, 34 développeurs ont été identifiés, dont 21 qui ont remporté moins de 20 MWc.

Selon le ministère, le prix moyen proposé par les lauréats est de 81,9 €/MWh, ce qui représente une légère baisse de – 0,6 % par rapport à la session précédente (82,4 €/MWh).

En termes géographiques, la Nouvelle-Aquitaine et le Grand-Est sont les régions avec les plus grandes capacités attribuées au cours de cette cinquième session de l’appel d’offres PPE2 pour le photovoltaïque au sol, avec respectivement 148,4 MWc et 132,3 MWc. Dans son document, Finergreen souligne qu’en moyenne, les projets situés dans la moitié nord sont deux fois plus importants que ceux situés dans la moitié sud (15,1 MWc contre 8,6 MWc), malgré deux projets plus importants (69,0 MWc et 45,0 MWc).

La taille moyenne des projets a diminué de 16 % depuis la quatrième session (soit 9,9 MWc contre 11,8 MWc), ce qui peut avoir légèrement favorisé les projets du sud qui subissent une pression terrestre plus forte que les candidats du nord. Pour la première fois depuis le début des AO “PPE2 sol”, la Bretagne s’est vue attribuer 32 MWc, grâce à un grand projet unique de 27,1 MWc.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.