Les nouvelles capacités solaires en Slovénie ont atteint 400 MW en 2023

Share

D’après pv magazine International

La Slovénie a dépassé 1 GW de solaire installé en 2023, selon les nouveaux chiffres du ministère de l’Environnement, du Climat et de l’Énergie. Le pays a déployé plus de 400 MW de solaire l’année dernière, portant sa capacité solaire installée totale à 1 101,5 MW. L’énergie solaire a représenté 7,58 % de toute l’électricité produite en Slovénie l’année dernière.

Le ministère a qualifié la croissance de la capacité installée d’ « exceptionnelle ». Elle fait de la Slovénie l’un des principaux pays de l’UE en termes de capacité solaire installée par habitant. « Nous sommes heureux que de nombreux acteurs aient reconnu l’importance et les avantages de la transition verte, et nous espérons que cette croissance se poursuivra dans les années à venir », a déclaré le ministère.

La Slovénie a lancé l’année dernière un nouveau programme de rabais pour l’énergie solaire sur les toits, doté d’un budget de 10 millions d’euros. Nina Hojnik, directrice de l’Association photovoltaïque slovène, a évoqué à pv magazine des projets visant à introduire de nouvelles dispositions pour l’énergie solaire à grande échelle et à supprimer progressivement la facturation nette.

En juillet 2023, la Slovénie a annoncé un plan de déploiement de centrales solaires le long des autoroutes. Le gouvernement a fixé un objectif d’environ 3 500 MW de capacité électrique installée d’ici 2030. Le ministère de l’environnement, du climat et de l’énergie a déclaré que cet objectif était « réaliste et ambitieux ».

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...