L’Europe a enregistré 24 nouveaux PPA pour 1,1 GW d’énergie solaire en février

Share

D’après pv magazine international.

Le mois de février a été « un mois mémorable sur le marché européen des contrats PPA », selon la société de conseil suisse Pexapark, qui indique que les investisseurs du continent ont signé 54 PPA pour une capacité de 3 046 MW.

En février, c’est Google qui a été le plus gros acheteur avec 728 MW. Les opérateurs n’ont participé qu’à quatre des accords rendus publics, pour un total de 557 MW.

Les projets du mois couvrent 14 pays européens, l’Espagne arrivant en tête en termes de volume avec 562 MW répartis sur six contrats. En revanche, l’Allemagne arrive en tête pour ce qui est du nombre total d’accords avec 13 PPA, représentant 502 MW. La Pologne et l’Italie se distinguent également, avec respectivement huit et cinq contrats signés. La Slovaquie a également annoncé son premier PPA, talonnée par l’Estonie.

Le solaire domine avec 24 accords totalisant 1 107 MW, suivi par l’éolien terrestre avec 14 contrats pour 582 MW, et l’éolien en mer avec 8 contrats pour 622 MW. Aucune mention technologique n’a été fournie pour les autres contrats.

Les prix du marché de l’électricité reflètent ceux du gaz et du charbon, avec une offre excédentaire et une faible demande. Plus précisément, l’indice EURO Composite de Pexapark a chuté de 1,3 % à la fin du mois de février, pour atteindre 43,20 € (46,72 $)/MWh.

La plus forte baisse des tarifs des PPA a été enregistrée au Royaume-Uni, avec une chute de 10,5 % d’un mois sur l’autre. De son côté, la Pologne a connu une hausse de 31,3 % des tarifs, tandis que l’Allemagne a enregistré une modeste augmentation de 0,8 %.

L’entreprise publique norvégienne Statkraft a conclu deux PPA consécutifs de 10 ans en Italie et en Pologne avec l’entreprise française de télécommunications Iliad. Le premier contrat portait sur 27,9 MW gérés par Sonnedix, et le second sur environ 36 MW d’énergie solaire à Resko, en Pologne, détenus par le développeur danois Better Energy.

En Allemagne, l’entreprise sidérurgique Salzgitter Flachstahl a signé un contrat d’achat d’électricité avec Octopus Renewables pour un parc solaire de 122 MW qui commencera à produire de l’électricité en janvier 2025, pour une durée de 10 ans.

En Slovaquie, la brasserie Šariš a signé un accord avec Enery, un fournisseur d’énergie indépendant en Autriche, pour un nouveau parc solaire de 6,3 MW à Iliašovce. Il devrait être achevé dans les six prochains mois.

Traduit par Marie Beyer.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...