TÜV Rheinland atteste la conformité d’un produit photovoltaïque organique à la norme CEI 61215

Share

D’après pv magazine international.

L’organisme allemand TÜV Rheinland a déclaré avoir certifié le premier produit photovoltaïque organique répondant à la norme CEI 61215.

Ce standard est le plus répandu sur le marché de l’énergie solaire et définit les exigences de base pour la validation du design et le processus de qualification des modules photovoltaïques terrestres conçus pour un fonctionnement à long terme dans des environnements à ciel ouvert. Le TÜV Rheinland a déclaré avoir accordé la certification à une feuille OPV développée par le fabricant allemand Heliatek.

« TÜV Rheinland a accompagné Heliatek pendant plusieurs années pour obtenir un produit de plus en plus robuste, plus stable et plus sûr », a déclaré Eckart Janknecht, expert en énergie solaire chez TÜV Rheinland. « Après un développement continu au cours des dernières années, nous avons été en mesure de certifier avec succès le premier produit conformément aux normes les plus strictes en vigueur dans l’industrie photovoltaïque ».

Guido van Tartwijk, PDG d’Heliatek, a déclaré que le respect des critères rigoureux des normes CEI 61215 établissait une nouvelle référence pour les films solaires organiques. Il a précisé que la certification a été obtenue pour le produit HeliaSol 436-2000-CFE-45-600V, la première version de la toute nouvelle gamme de films solaires d’Heliatek. Guido van Tartwijk a également évoqué les efforts en cours pour certifier davantage de produits.

En 2022, TÜV Rheinland a développé de nouvelles procédures d’essai pour la certification des modules BIPV, en précisant qu’elles apporteront une plus grande transparence sur le marché et qu’elles permettront aux fabricants de faire approuver leurs systèmes par les autorités compétentes en matière de construction.

Parvenir à un consensus sur le BIPV et sur ce qui le différencie de la technologie photovoltaïque conventionnelle sur les toits est l’un des défis que le secteur naissant doit relever s’il veut passer du statut de niche à celui de secteur de masse.

L’IEA-PVPS a récemment publié un rapport visant à rassembler les différents développements à travers le monde en un ensemble de normes claires. Ce rapport définit précisément les caractéristiques des différents produits, en fonction de leur rôle en tant que matériaux de construction et générateurs d’énergie. Au niveau des systèmes, le rapport fait état de trois types principaux de systèmes BIPV : les toits, les façades et les dispositifs externes intégrés.

Traduit par Marie Beyer.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.