Longi et Shanghai Electric se retirent de l’appel d’offres européen controversé

Share

D’après pv magazine International

Les fabricants chinois Longi et Shanghai Electric ont retiré leurs offres d’un appel d’offres public pour un parc solaire en Roumanie, mettant ainsi fin à deux enquêtes visant à déterminer si elles avaient violé les règles de l’UE sur les subventions étrangères en participant au processus. L’enchère portait sur la construction et l’exploitation d’une centrale photovoltaïque de 454 MW pour une valeur estimée à environ 375 millions d’euros et est partiellement financée par l’Union européenne.

Thierry Breton, commissaire chargé du marché intérieur, a donc confirmé la clôture de deux enquêtes au titre du règlement sur les subventions étrangères (RSE). « Le règlement sur les subventions étrangères garantit que les entreprises étrangères qui participent à l’économie européenne le font en respectant nos règles de concurrence loyale et de transparence », a-t-il déclaré.

En vertu de ce règlement, les entreprises sont tenues de notifier les appels d’offres de marchés publics dans l’UE lorsque la valeur estimée du marché dépasse 250 millions d’euros et que l’entreprise a bénéficié de subventions financières étrangères d’au moins 4 millions d’euros en provenance d’au moins un pays tiers au cours des trois années précédant la notification.

Les deux consortiums faisant l’objet de l’enquête sont la filiale allemande de Longi, Longi Solar Technologie GmbH, et la société d’ingénierie roumaine Enevo Group, ainsi que Shanghai Electric UK et Shanghai Electric Hong Kong International Engineering, deux unités de Shanghai Electric. Au moment de l’ouverture de l’enquête, la Commission a déclaré qu’il existait « suffisamment d’éléments indiquant que ces deux entreprises ont bénéficié de subventions étrangères qui faussent le marché intérieur ».

Dans une déclaration transmise à pv magazine, Longi a confirmé son retrait de l’appel d’offres, ajoutant qu’elle « s’engageait pleinement à travailler avec ses partenaires à travers l’Europe pour fournir ses solutions innovantes en matière d’énergie propre et faire en sorte que l’Europe puisse atteindre ses objectifs ambitieux en matière d’énergie renouvelable et de climat ».

« L’énergie solaire est vitale pour la sécurité économique de l’Europe, a ajouté Thierry Breton. Nous investissons massivement dans l’installation de panneaux solaires afin de réduire nos émissions de carbone et nos factures d’énergie, mais cela ne doit pas se faire au détriment de notre sécurité énergétique, de notre compétitivité industrielle et des emplois européens ».

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.