Le marché allemand de l’énergie enregistre 78 heures de prix négatifs en mai

Share

D’après pv magazine international.

En mai, le marché spot de l’électricité à 24 heures dans la région Allemagne/Luxembourg a atteint un prix moyen de 6,72 centimes d’euros/kWh sur la bourse de l’électricité, selon Rabot Charge, un fournisseur de services de tarification dynamique de l’électricité. Elle cite les « tableaux énergétiques » publiés par l’Institut Fraunhofer pour les systèmes d’énergie solaire (Fraunhofer ISE).

Rabot Charge a déclaré que la moyenne des échanges à 24 heures est maintenant en dessous de la barre des 8 % depuis six mois. En mai, 78 heures ont enregistré des prix négatifs pour l’électricité, soit beaucoup plus qu’en avril (50 heures). Néanmoins, le prix moyen en mai était de 6,24 ct€/kWh, soit 7,7 % de plus qu’en avril.

Rabot Charge a déclaré qu’elle était en mesure d’offrir des prix légèrement inférieurs à ses propres clients. Le prix de vente (taxes et redevances comprises) était de 27,66 ct€/kWh en mai, soit 0,7 % de moins qu’en avril (27,85 ct€/kWh). Toutefois, ce prix ne dépend qu’en partie du prix du marché de l’électricité, comme tous les autres tarifs d’électricité – la quantité d’électricité échangée sur la bourse ne représente qu’une très petite partie de la consommation totale.

Comme tous les autres analystes du marché, Rabot Charge a identifié une proportion élevée et constante d’énergie renouvelable comme la principale raison de la faiblesse des prix de l’énergie. La part des énergies renouvelables dans la charge du réseau (à ne pas confondre avec leur part dans les volumes échangés à la bourse de l’électricité) était de 63,1 % en mai.

La part du photovoltaïque a été exceptionnellement élevée (24,2 %), alors que la moyenne des cinq premiers mois n’était que de 12,2 % – ce qui n’est guère surprenant, étant donné que seule une très petite partie de la production annuelle totale est générée au cours des deux ou trois premiers mois de l’année. L’énergie éolienne, quant à elle, a apporté une contribution inhabituellement faible de 21,4 %, alors que la moyenne actuelle pour 2024 est de 34,3 %.

Traduit par Marie Beyer.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.