[L’installation du jour] Un parc animalier belge abrite le plus grand carport solaire en bois du monde

Share

« La centrale solaire que nous avons construite sur le parking de Pairi Daiza est le plus grand carport photovoltaïque – en bois – du monde ». La précision sur la nature du matériel utilisé pour la structure de l’ombrière est importante aux yeux de Grégoire Dewandeleer, en charge du dossier pendant quatre ans chez Perpetum Energy.

Interrogé par pv magazine France, le chef de projet belge est particulièrement fier d’avoir défendu cette solution, en parfaite corrélation avec l’image et la stratégie de son client final : « Pairi Daiza a été sensible aux arguments que nous avons développés avec notre partenaire Préfabois d’utiliser un matériau 100 % naturel et renouvelable, tout en réduisant au maximum les pertes de matières premières et en diminuant les consommations d’énergies grises », confie-t-il.

Travaillées en douglas classe 4 – une essence réputée pour sa robustesse – les grumes et les poutres de bois brut proviennent des Ardennes et sont certifiées PEFC, garantissant une gestion durable de la forêt d’où elles sont prélevées.

40 millions d’euros d’investissement

Récompensé l’an dernier par les Green Solutions Awards, la centrale solaire a été réalisée en deux phases, offrant une puissance totale de 40 MWc pour une production annuelle d’énergie verte de 39 800 MWh, soit l’équivalent de la consommation moyenne de 11 350 foyers. S’étendant sur 200 000 m2, elle est composée de 93 786 panneaux photovoltaïques – des Longi (265 Wc) pour la première tranche et des Canadian Solar TOPCon bi-faciaux (650-665 Wc) s’agissant de l’extension – reliés à 51 onduleurs, et permet d’éviter le rejet de 13 930 tonnes de CO2 par an.

Vue de la structure porteuse du carport, composée de troncs d’arbres en douglas et de poteaux et chevrons pré-entaillés en épicéa.

Image : Perpetum

« Pour assurer le fonctionnement de la deuxième phase de l’ombrière photovoltaïque et couvrir les besoins importants du parc en électricité, nous avons dû modifier son imposante cabine de tête. Les câblages ont été renforcés, les transformateurs d’intensité (TI) remplacés par des TI plus puissants et les dizaines de cellules disjoncteurs réglées. Un défi relevé en trois jours ! », précise Grégoire Dewandeleer.

Grâce à cette opération financée en tiers investissement par le fonds Green4Power SA – société détenue par le groupe Perpetum et par la société Socofe, et qui finance ce projet d’une valeur d’investissement d’environ 40 millions d’euros –, Pairi Daiza devient un important fournisseur d’énergie verte, consommant pour partie l’électricité photovoltaïque produite et injectant le solde le réseau. Sachant que la part injectée est amenée à diminuer rapidement, compte tenu de l’installation en cours des bornes de recharge pour véhicules électriques sous les ombrières et de la mise en service des Nouveaux Mondes du parc animalier.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...