Skip to content

recherche

France Hydrogène passe en revue les métiers nécessaires à la filière

Philippe Boucly, président de France Hydrogène, a présenté hier mardi un « Livre blanc » sur les compétences-métiers de la filière hydrogène. Une nécessité pour le porteur de la filière hydrogène, à l’aune de la forte montée en puissance attendue dans ce secteur.

Une technique de refroidissement passif appliquée aux modules PV

Des scientifiques de l’Institut des Nanotechnologies de Lyon (INL) ont proposé d’utiliser le refroidissement radiatif du ciel (RSC, en initiales anglaises) pour réduire de 10°C la température de modules PV. Cette méthode pourrait améliorer les performances de plus de 5 W/m2.

Une méthode de marquage pour mini modules PV entraîne une efficacité de 19%

Des scientifiques allemands ont amélioré la méthode de marquage pour interconnecter les cellules PV en pérovskite, afin de les transformer en mini modules PV. Ils ont établi des plages de fluence appropriées pour les lasers picoseconde et les lasers nanoseconde – ces derniers permettant d’obtenir des rendements plus élevés.

Procédé de dépôt industrialisable de couches pérovskite sur grandes surfaces par CEA-Ines

Le CEA à l’Ines vient d’annoncer avoir atteint un rendement de 18%, sous illumination de 1 soleil STC, pour des modules pérovskite de 10 cm² de surface active élaborés à l’air avec un procédé de coating assisté par gaz. Un pas de plus vers une industrialisation du procédé.

Des cellules à contacts passivés sans indium affichant un rendement de 22,4%

L’institut de recherche français du CEA-Liten à l’Ines (Institut national de l’énergie solaire) a conçu une architecture qui combine des couches de poly-Si ultra-mince avec des films d’Oxyde Transparent Conducteur (TCO) à contacts passivés « indium-free », ou sans indium.

Un outil pour mesurer des facteurs d’inadéquation au niveau des cellules PV

Des scientifiques portugais ont proposé un nouvel outil pour simuler des installation PV dans des conditions d’inadéquation, notamment au niveau des cellules. Selon eux, cet outil est particulièrement adapté aux simulations de systèmes PV avec peu de chaînes de modules.

CEA-INES : « Il est nécessaire et urgent de redéfinir la réflexion sur l’utilisation des matériaux dans l’industrie photovoltaïque ».

Le CEA-INES, l’Institut national français de l’énergie solaire, s’apprête à accueillir la quatrième édition de son atelier ECO-PV. Initialement prévu pour ce printemps, il a été reporté à mars 2021, pour cause de Covid. Des experts dans le domaine de la soutenabilité solaire présenteront et discuteront de « Photovoltaïque : vers une industrie durable », avec des sujets allant du recyclage, de l’évaluation du cycle de vie et de la politique européenne à la fabrication et à l’économie circulaire. Dans une interview, l’institut évoque pour pv magazine l’état actuel de la durabilité solaire et de ses objectifs pour les travaux futurs.

En quête de la meilleure technique de refroidissement des modules PV

Une équipe de recherche internationale a analysé toutes les technologies de refroidissement existantes pour les panneaux photovoltaïques et a indiqué les meilleures options actuelles et les tendances futures de la recherche. Selon ses conclusions, le refroidissement actif à l’eau, bien que coûteux et peu pratique, est la technique de refroidissement la plus efficace, tandis que les systèmes de refroidissement passif, bien que faciles à appliquer, ont encore des possibilités limitées.

Une cellule photo-électrochimique innovante pour transformer le CO2 en CO

Trois équipes de recherche françaises de l’Université de Paris (LEM) et de l’Université de Nantes (IMN et CEISAM) ont développé une cellule photo-électrochimique innovante qui permet, grâce à l’énergie solaire et une électrode, de transformer le CO2 en monoxyde de carbone (CO), utilisable dans l’industrie chimique et celle des carburants.

Mini panneaux solaires en pérovskite avec un rendement de 18,4%

Des chercheurs de Singapour ont mis au point un module solaire de 6,4 cm2 à base d’iodure de plomb méthyl-ammonium co-évaporé (MAPbI3). Ils affirment que ce panneau est un pas en avant dans l’industrialisation des mini-modules en pérovskite.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close