Des signaux de prix contradictoires pour les wafers solaires réduisent l’écart entre les prix des M10 et des G12

Share

D’après pv magazine international.

A la mi-juillet, les prix des wafers monocristallins M10 sont restés stables après avoir grimpé d’un cran au début du mois, s’établissant à 0,315 € la pièce (pce). Plusieurs sources ont confirmé que le prix des plaquettes monocristallines M10 s’était hissé au niveau indiqué par OPIS la semaine du 7 juillet, soit environ 0,36 €/pce.

L’un des facteurs contribuant à la hausse des prix est la diminution des réserves de wafers, une partie des stocks ayant été transférée vers les usines des fabricants de cellules. Ces derniers ont en effet augmenté leurs achats de wafers au cours des dernières semaines, profitant des prix bas. À l’heure actuelle, on trouve moins d’1 milliard de plaquettes en réserve dans les entrepôts des fabricants, soit l’équivalent de trois à cinq jours de production, ce qui est considéré comme un stock bas d’après une source travaillant pour un grand fabricant de wafers.

De plus, d’après une autre source, les fabricants essayent en ce moment de récupérer des bénéfices en gonflant les prix en ce début de deuxième semestre, de sorte à améliorer leur rapport financier pour la période.

Parallèlement, les prix des wafers monocristallins G12 ont enregistré une baisse de 5,75 % en glissement hebdomadaire pour atteindre 0,43 €/pce, leur plus bas niveau de l’année estime OPIS.

Selon une source du segment des plaquettes, la baisse des prix des wafers monocristallins G12 semble être davantage une stratégie tarifaire qu’un ajustement en réaction à l’offre et à la demande sur le marché. Les prix des wafers G12 par W doivent être comparables voire même inférieurs aux prix des wafers M10 par Watt si les fabricants veulent être en mesure de mettre en avant l’avantage de coût présenté par les wafers G12 et développer leur part de marché.

Profitant des prix bas du polysilicium, les fabricants de wafers ont accéléré leurs achats de matériaux et augmenté les taux de production. Ainsi, plusieurs sources affirment que les taux d’exploitation types des entreprises de wafers sont montés à 80-100 %.

Selon une source, la production totale de wafers devrait atteindre 52 GW en juillet, sur la base d’un taux de production moyen de 85 %, ce qui représente une croissance d’environ 15 % en glissement mensuel. Une autre source estime que, étant donné qu’au moins deux grands fabricants de wafers vont mettre en service de nouvelles capacités au cours du deuxième semestre, les caractéristiques fondamentales du marché des wafers resteront dominées par un excès d’offre dans un futur proche.

OPIS, une société du groupe Dow Jones, fournit des indices de prix de l’énergie, des informations, des données et des analyses sur l’essence, le diesel, le kérosène, le GPL/NGL, le charbon, les métaux et les produits chimiques, ainsi que sur les combustibles renouvelables et les produits de base environnementaux. Elle a acquis les bases de données de prix du Singapore Solar Exchange en 2022 et publie désormais l’OPIS APAC Solar Weekly Report (rapport hebdomadaire sur l’énergie solaire). 

Traduction assurée par Christelle Taureau.

The views and opinions expressed in this article are the author’s own, and do not necessarily reflect those held by pv magazine.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...