ECM Greentech va produire des modules solaires au Kazakhstan

Share

ECM Greentech, basée à Grenoble, a intégré un consortium ayant acquis une participation de 75 % dans trois unités de fabrication détenues par Kazatomprom JSC, la société nationale d’énergie atomique appartenant à l’État kazakh.

Ce consortium comprend également Yadran Solar, société du groupe pétrolier russe Yadran Oil, et le groupe d’entreprises chinoises Kasen/Canadian Solar.

Les usines des trois sociétés acquises par le consortium – MK KazSilicon LLP, Kazakhstan Solar Silicon LLP et Astana Solar LLP – constituent une production de modules solaires intégrée verticalement, du lingot au panneau.

En France, ECM Greentech fabrique des lignes de production clés en main pour l’industrie photovoltaïque, de la fusion et de la purification du silicium aux produits nécessaires à la fabrication de panneaux.

La filière solaire au Kazakhstan

KazSilicon LLP exploite une usine de silicium métallurgique de qualité solaire d’une capacité de production annuelle de 5 000 tonnes à Ushtobe, tandis que Kazakhstan Solar Silicon LLP dispose d’une usine de fabrication de plaquettes de 60 MW à Ust-Kamenogorsk. Astana Solar, qui produit des cellules et des modules solaires polycristallins, exploite une usine de fabrication de 50 MW à Astana.

« Le consortium a l’intention de relancer les sociétés achetées et de produire des cellules solaires au Kazakhstan en utilisant le quartz de grande pureté du gisement Sarykol de la région d’Almaty, également au Kazakhstan », a ajouté Kazatomprom.

Dans le même temps, le gouvernement kazakh a annoncé que KazPV LTD LLP – qui pourrait être une société liée aux trois unités susmentionnées – a signé un protocole d’accord avec le gouvernement de la région du Turkestan pour la construction d’une centrale solaire de 100 MW utilisant des modules PV intégrant du silicium kazakh pour 100 millions de dollars, selon un rapport de l’agence de presse Inform.

Le Kazakhstan soutient le solaire à grande échelle par le biais d’appels d’offres. Dans le dernier appel d’offres, tenu en octobre, l’opérateur de marché de l’électricité du Kazakhstan JSC KOREM a sélectionné quatre projets photovoltaïques d’une capacité totale de 170 MW.

Plusieurs autres projets en dehors du programme ont été annoncés dans le derniers mois, notamment une centrale de 100 MW mise en service dans la région de Karaganda et une centrale de 40 MW connectée au réseau située à Gulshat, dans le district d’Aktogay.

Entreprises françaises au Kazakhstan

Kazatompron et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) avaient signé un accord sur des projets de recherche communs dans l’énergie solaire photovoltaïque lors de la visite officielle du président de la République du Kazakhstan en France en octobre 2010.

Une autre société française d’énergie solaire, Urbasolar, est également entrée sur le marché photovoltaïque kazakh avec le soutien du CEA. L’entreprise envisage de construire une centrale solaire de 14 MW dans la région du sud du Kazakhstan, près de la ville de Shymkent.

De plus, le groupe Total, par le biais de sa filiale Total Eren, construit une centrale photovoltaïque de 28 MW dans le pays grâce à un partenariat avec Access Infra Central Asia Ltd.