Leclanché inaugure une unité de stockage de 22 MW en Allemagne

Share

Le groupe allemand d’énergies renouvelables Enertrag, le groupe italien Enel Green Power et le spécialiste suisse du stockage Leclanché ont inauguré un système de stockage de 22 MW à Cremzow, dans le Brandebourg, dans le nord-est de l’Allemagne. Le consortium a investi environ 17 millions d’euros dans la construction du système de stockage d’énergie à grande échelle, qui fournira une puissance de contrôle primaire et contribuera à stabiliser le réseau.

« Le projet de Cremzow démontre comment le stockage devient de plus en plus partie intégrante des systèmes d’énergie renouvelable en raison de sa capacité à les rendre plus fiables, flexibles et stables » a déclaré Antonio Cammisecra, le PDG d’Enel Green Power. Outre la contribution quotidienne à la stabilisation du réseau, le système de stockage a également été conçu pour garantir la sécurité d’approvisionnement. Jörg Müller, PDG d’Enertrag, explique que cette unité permet de soutenir le système en cas de défaillance de l’approvisionnement.

Müller a ajouté que le stockage pouvait maintenant être développé sans soutien public et qu’il pouvait générer des bénéfices. « Les systèmes d’énergie renouvelable sont matures », a-t-il déclaré.

Stockage de l’énergie des fermes éoliennes

Selon le consortium, le système à grande échelle de Cremzow fournira un service de régulation de fréquence primaire en temps réel pour soutenir la stabilité du réseau électrique. Si la fréquence du réseau diminue en raison d’une demande élevée en électricité, le stockage sur batterie pourra fournir de l’énergie à partir de l’énergie stockée en 30 secondes. Si, à l’inverse, la fréquence augmente en raison d’une faible demande, le système de stockage stabilisera le niveau en chargeant l’énergie excédentaire.

Le projet de stockage sera également intégré en tant qu’unité de contrôle primaire pour l’électricité produite par les parcs éoliens d’Enertrag. La société a l’intention d’analyser la manière dont l’énergie éolienne excédentaire peut être stockée dans la batterie pour éviter d’arrêter les turbines.

Le propriétaire du projet de stockage est une société créée à cet effet et détenue à 90 % par la filiale allemande Enel et à 10% par Enertrag. Leclanché est le fournisseur du système de stockage clé en main et est responsable de l’intégration de la batterie, du bloc d’alimentation et du logiciel de contrôle.

Selon les partenaires du projet, plus de 600 MW d’énergie de réserve primaire de régulation ont été mis aux enchères l’an dernier. Ce mois-ci, la réserve mise aux enchères s’est élevée à 605 MW. La part du stockage d’électricité sur le marché s’élevait déjà à 200 MW – environ un tiers – en 2017.