La région Occitanie se dote de 150 millions d’euros pour développer un plan « Hydrogène vert »

Share

La région Occitanie veut poursuivre son développement dans le domaine de l’hydrogène en lançant un plan « Hydrogène vert », qui sera soumis au vote des élus fin juin. Le plan, qui a été présenté le 22 mai, se dote de 150 millions d’euros sur la période 2019-2030 pour développer des solutions de production, distribution et stockage tout en développant la recherche et les usages de l’hydrogène. La Région met l’accent sur le côté « vert » de cet hydrogène qui devra être produit à l’aide d’électricité verte.

À l’aide de ce plan, la Région espère générer 1 milliard d’euros d’investissement.

Les objectifs

Le plan Hydrogène vert fixe des jalons en deux temps :

  • d’ici 2024, il comprendra l’acquisition de trois rames de train à hydrogène, la réalisation de 20 stations de production et de distribution, la construction d’une usine de production d’hydrogène à Port-la-Nouvelle et de deux électrolyseurs industriels (à Blagnac et à Tarbes), ainsi que l’acquisition de 600 véhicules à hydrogène.
  • à l’horizon 2030 s’ajouteront la construction de deux usines de production d’hydrogène vert, la réalisation de 55 stations de production et de distribution, la construction de 10 électrolyseurs ainsi que l’acquisition de 3250 véhicules.

Le plan souhaite également favoriser l’émergence d’écosystèmes territoriaux pilotes en lançant l’appel à projet régional « Territoires H2 d’Occitanie » à destination des collectivités et des entreprises. Dans ce cadre, des projets pilotes ont déjà été mis en place, comme celui de Gignac où la centrale photovoltaïque doit soutenir la production d’hydrogène.

Selon Carole Delga, présidente de la région, il s’agit de « devenir la première région à énergie positive d’Europe. » Elle précise : « Cet engagement consiste à diviser par deux la consommation d’énergie par habitant et à multiplier par trois la production d’énergies renouvelables d’ici 2050. Dans la même dynamique que celle que nous avons engagée pour l’éolien flottant, ne manquons pas notre rendez-vous avec l’hydrogène ! »