EDF achète 1,8 GW de modules solaires à Canadian Solar

Share

Le fabricant sino-canadien de modules solaires Canadian Solar a annoncé qu’il avait signé un contrat avec EDF Renewables North America, la branche nord-américaine d’EDF consacrée aux énergies renouvelables, pour la fourniture de 1,8 GW de modules solaires aux États-Unis, au Canada et au Mexique au cours des cinq prochaines années.

Canadian Solar déclare que, sur la base des termes contractuels pluriannuels, il fournira ses modules bifaciaux BiHiKu (CS3W-PB) et ses modules HiKu (CS3W-P) à grandes plaquettes aux multiples projets solaires d’EDF Renewables, sans divulguer les conditions financières de ce contrat.

« Cet accord témoigne de notre confiance dans la technologie des modules bifaciaux pour soutenir notre solide portefeuille de projets sous contrat au cours des cinq prochaines années », a déclaré Tristan Grimbert, président et directeur général d’EDF Renewables North America.

L’activité solaire de EDF

Selon les résultats financiers d’EDF de 2018, EDF Renewables, société mère de Renewables North America, avait une capacité installée d’énergie renouvelable de 1,6 GW dans le monde à la fin de l’année dernière, dont 900 MW d’énergie solaire. Aux États-Unis, EDF est actif dans plusieurs États, notamment en Floride, au Nevada et en Californie.

Début avril, le géant de l’énergie a finalisé l’acquisition en France de la société solaire française Luxel pour un montant non divulgué. Avec cette transaction, le fournisseur d’électricité, qui a entamé des négociations exclusives avec les actionnaires du Groupe Luxel à la mi-février, a annoncé que sa branche d’énergies renouvelables, EDF Renewables, augmenterait son portefeuille de systèmes photovoltaïques opérationnels en France de 130 à 320 MW. Le portefeuille de projets en développement de l’unité a atteint 900 MW.

En décembre 2017, EDF avait annoncé son intention d’installer 30 GW d’énergie solaire en France d’ici 2035.