EDF et l’IRESEN vont coopérer dans le domaine R&D des technologies de production et de stockage

Share

Le protocole d’accord signé par EDF et sa filiale dédiée aux énergies renouvelables EDF Renouvelables avec l’Institut de recherche en énergie solaire marocain IRESEN concerne le développement d’activités conjointes de R&D dans le domaine des technologies de production et de stockage d’électricité d’origine renouvelable, en particulier dans les systèmes d’hybridation solaire thermique et photovoltaïque.

« Les avancées technologiques résultant de cette coopération pourraient trouver des applications directes dans de futurs projets solaires au Maroc, principal terrain d’action de l’IRESEN et pays stratégique pour le développement international du Groupe EDF », précise le communiqué de presse.

En mai dernier, EDF a remporté un appel d’offres au Maroc pour le développement du parc Noor Midelt I qui sera une centrale solaire à concentration et photovoltaïque de 800 MW. La construction de la centrale devrait s’achever en 2022.

L’IRESEN est un institut de recherche créé en 2011 par le Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, et plusieurs acteurs clés du secteur énergétique au Maroc. Il opère dans le domaine des énergies renouvelables pour créer des synergies entre le monde socio-économique et le monde scientifique autour de projets collaboratifs de R&D. L’IRESEN a notamment mis en place Green Energy Park, la première plateforme de recherche dédiée à l’énergie solaire en Afrique, en 2017. La plateforme similaire Green and Smart Building Park dédiée à l’efficacité énergétique dans le bâtiment et réseaux intelligents sera inaugurée à la rentrée 2019.