Le Groupe EDF acquiert Energy2market

Share

La société d’investissement EDF Pulse Croissance Holding a l’intention de reprendre la société allemande de marketing direct Energy2market (e2m). Avec ce partenaire, l’entreprise Energy2market, basée à Leipzig, aura pour objectif de poursuivre ses activités internationales et le développement de centrales électriques virtuelles, a-t-il déclaré vendredi. Au cours des dernières semaines, des discussions intensives ont eu lieu et le choix d’EDF comme partenaire stratégique et financièrement solide a finalement été fait.

L’accord stipule que la société française acquerra 100 % des actions des actionnaires fondateurs et de Trailstone UK Ltd. Les autorités antitrust européennes doivent encore approuver l’opération. Cela pourrait prendre jusqu’à quatre mois, toutefois la décision devrait être annoncée très prochainement, a déclaré une porte-parole d’Energy2market à pv magazine. La transaction devrait donc être finalisée au cours du troisième trimestre. La société ne voulait pas faire de déclaration sur le prix d’achat. Après la finalisation de la reprise, e2m restera une marque en soi.

C’est la nouvelle organisation du groupe EDF, nommée EDF Local Energy Management (EDF-LEM), qui pilotera e2m puisqu’elle est en charge du développement des filiales opérant dans le domaine de la valorisation de l’énergie et des flexibilités locales (comme l’agrégateur en France Agregio, ou celui au Royaume-Uni Powershift).

Avec EDF-LEM, e2m voit de meilleures opportunités pour atteindre ses objectifs de croissance en Belgique et à l’étranger. « Cela nécessitera des investissements en personnel, en systèmes et en marchés. Sur cette base, de nouveaux marchés devraient s’ouvrir dans les années à venir », a déclaré la société e2m. Celle-ci aura également la possibilité d’entrer sur le marché avec des contrats de fourniture à long terme. D’autre part, l’objectif d’EDF avec cette reprise est de devenir un acteur important sur le marché allemand du marketing direct et des flexibilités locales. Au niveau européen, le marché de l’agrégation d’énergie et de flexibilités locales est estimé à 200 GW (dont 75 GW en Allemagne) et il est attendu qu’il double d’ici 2030.