Des distinctions nettes commencent à apparaître entre les types de cellules et de modules

Share

Article publié dans l’édition de juin de pv magazine International

Alors que les politiques en Chine entrent en vigueur au premier semestre 2019, tout au long de la chaîne d’approvisionnement, différents courants ont été nettement reconnus en ce qui concerne les futurs produits finis sur le marché. À la fin de 2018, EnergyTrend, une division de TrendForce, a constaté cinq grandes tendances de développement pour l’industrie photovoltaïque. Mi 2019, on peut voir les premières preuves de nos prévisions (voir encadré).

Les tendances

Tendance 1 : la demande mondiale a augmenté en 2018, sans être affectée par la « nouvelle politique » de la Chine, et devrait atteindre un nouveau record en 2019. Tendance 2 : la demande mondiale continue de devenir moins centralisée et plus distribuée géographiquement, et le nombre de marchés à l’échelle du gigawatt s’élève à 16. Tendance 3 : la part de marché du mono-Si dépasse celle du multi-Si, la chaîne d’approvisionnement étant de plus en plus centrée sur quelques fabricants : « La croissance forte devient plus forte ». Tendance 4 : la capacité des produits bifaciaux double ; la série p-PERC peut encore augmenter sa valeur ajoutée grâce à l’innovation technologique, avec diverses technologies de micro-modules qui apparaissent partout. Tendance 5 : le coût actualisé de l’énergie (LCOE) devient un indicateur fiable des prix des modules.

The views and opinions expressed in this article are the author’s own, and do not necessarily reflect those held by pv magazine.

Des cellules bifaciales compétitives

Selon les recherches d’EnergyTrend, les projets de capacité de modules bifaciaux, établis pour la première fois en 2018, ont porté la capacité de production mondiale à 17,4 GW. En 2019, ce chiffre devrait plus que doubler et augmenter ensuite d’au moins 10 % par an au cours des trois prochaines années.

Les modules bifaciaux sont déjà matures sur le plan technologique et peuvent augmenter le rendement énergétique quasiment sans coût supplémentaire pour l’utilisateur, ce qui conduit naturellement à une augmentation continue du ratio de capacité allouée. Ces modules présentent l’avantage de pouvoir générer des gains de rendement à l’avant et à l’arrière, ce qui sera encore plus avantageux pour les fournisseurs du côté de la fabrication en compensant les coûts de production dans les calculs LCOE. Les acheteurs ne voient aucune différence de prix, ce qui explique exactement pourquoi les modules bifaciaux fonctionnent au coude à coude avec les modules standards en termes de part de marché.

Les prix du système indiquent les prix des modules

À l’heure actuelle, les deux types de modules les plus populaires sur le marché sont de types opposés : les modules mono-Si haute performance (310 W et plus) et les modules multi-Si à faible coût (270 ~ 275 W). Les différentes conditions des centrales photovoltaïques conduisent à des besoins de modules différents. Dans cette optique, nous pouvons définir les deux produits ci-dessus comme des modules très rentables et des modules abordables, les premiers intégrant les gains de puissance supplémentaires générés par les modules bifaciaux et démontrant pleinement leur avantage coût-efficacité.

En comparant la répartition des capacités de production des côtés de l’offre et de la demande réelle du marché, il est possible que les prix augmentent au cours du prochain semestre en raison du resserrement de la demande sur un marché séduit par ces deux classes de produits. D’autres types de produits situés entre ces extrémités pourraient même être évincés et incités à baisser leurs prix.

Pour les modules multi-Si à faible coût, qui sont déjà rares, la menace d’être remplacés par des produits mono-Si est devenue une réalité. Cela correspond également à la tendance montrant que les parts de marché du mono-Si dépassent celles des multi-Si. Nous constatons qu’en fin de compte, les prix du marché fluctuent encore en fonction des effets d’équilibrage de l’offre et de la demande globales. Lorsque l’offre commence à augmenter, la demande connue et stable permet en effet de contenir les prix.

Ce qui mérite plus d’attention, c’est la possibilité d’une demande urgente et imprévue pendant les périodes d’installation « préventive » en Chine, peu avant la fin du premier semestre et la seconde partie de l’année. La demande imprévue et urgente peut être le facteur le plus incertain des fluctuations des prix.

LIONS SHIH, ENERGYTREND

A propos de l’auteur 

Avant de rejoindre TrendForce, Lions Shih a travaillé pendant près de dix ans dans l’industrie photovoltaïque. Ses domaines de recherche couvrent la chaîne d’approvisionnement et le paysage photovoltaïque mondial, les technologies de pointe de fabrication de cellules solaires et les nouvelles tendances du marché mondial de l’énergie solaire.

The views and opinions expressed in this article are the author’s own, and do not necessarily reflect those held by pv magazine.