François de Rugy inaugure la centrale de Quinipily en Bretagne

Share

Développée par Quadran, qui a rejoint Direct Énergie en 2017 puis qui a été intégrée au groupe Total en 2018, la centrale a été inaugurée en présence de François de Rugy. Le ministre de la Transition écologique et solidaire en a profité pour saluer les investissements des entreprises, notamment ceux de Total.

Sur 7 hectares d’une ancienne carrière, la centrale photovoltaïque de Quinipily, dans la commune de Baud, a une capacité de 4,5 MW et sera dotée de 14 592 panneaux. Elle produira 5,1 GWh par an, ce qui permettra de fournir de l’électricité à 4 400 habitants de la région, évitant ainsi le rejet de plus de 1 710 tonnes de CO2 par an.

Le projet a bénéficié d’un financement participatif opéré sur la plateforme Enerfip : 203 000 euros ont été récoltés auprès de 104 participants.

Après l’inauguration, François de Rugy est allé signer le Contrat de transition écologique (CTE) de Pontivy Communauté et Centre Morbihan Communauté avec les élus et représentants des communautés.

Le contrat de transition écologique

Le CTE a pour objectif d’accompagner et de soutenir la transformation écologique des territoires par le biais de projets concrets, qui seront accompagnés aux niveaux technique, financier et administratif, par les services de l’État, les établissements publics et les collectivités locales (départements, régions). Ici, il s’agira en l’occurrence de 31 projets centrés autour de la production et de la consommation locale et durable d’alimentation et d’énergie sur le territoire, représentant un investissement global de 21 millions d’euros.

Ce contrat est signé entre l’État et les territoires volontaires. Il fixe un programme d’actions opérationnelles sur 3 ou 4 ans avec des engagements précis et des objectifs de résultats. Expérimenté en 2018 sur une vingtaine de territoires en métropole et outre-mer, une quarantaine de nouveaux territoires seront annoncés au mois de juillet 2019.