L’INES et Formapelec préparent ensemble une formation PV pour les électriciens français

Share

Formapelec a signé un partenariat avec l’Institut National de l’Energie Solaire (INES) afin de former les électriciens en France aux métiers de l’énergie solaire. Les partenaires visent une formation de qualité qui répond aux attentes de l’industrie solaire.

« Il y a une volonté croissante des professionnels du génie électrique de s’impliquer sur le marché photovoltaïque » dit Hervé Jacques de Formapelec, un centre de formation fondé par deux syndicats du secteur.

Au cours d’un entretien avec pv magazine, il anticipe que rattraper le retard sur le développement du photovoltaïque en France nécessitera plus de professionnels qualifiés pour installer les centrales. Ce manque de compétences risque de brider la transition écologique à laquelle le gouvernement s’est engagé dans l’Accord de Paris.

Professionels en formation

Formapelec forme près de 1000 électriciens chaque année sur des thématiques allant des objets connectés à la maintenance des lignes haute tension. Depuis 2018, le centre offre ses premières formations dédiées aux métiers du photovoltaïque et s’est associée ce mois-ci à l’INES pour consolider son rôle dans la filière.

L’INES est un centre national de recherche et de formation regroupant près de 500 experts techniques en énergie solaire du CEA et de l’Université Savoie-Mont-Blanc. Il occupe un site de 22 000 m² au Bourget du Lac dans le sud-est de la France. En parallèle de ses activités de recherche, la plateforme Formation et Evaluation du centre accompagne près de 1000 professionnels chaque année dans les métiers de l’énergie solaire et de l’efficacité énergétique des bâtiments.

« Ce sont des experts du solaire, nous sommes des experts du génie électrique. On est très complémentaires » explique Hervé Jacques à propos de INES Formation. Selon Formapelec, l’objectif de la collaboration est de créer ensemble le matériel pédagogique, de le diffuser simultanément sur deux sites en France et d’en faire une formation de choix.

« Ça c’est le point sur lequel on se retrouve parfaitement » ajoute Bertrand Thermoz-Lorcière de INES Formation. « On veut vraiment un enseignement de qualité, avec de l’expérience pratique sur des plateaux techniques et des formateurs experts, où on prend le temps de bien faire les choses. »

Qualité made in France

Bien que d’autres organismes forment les électriciens en France à l’installation et à la maintenance des centrales photovoltaïques, Formapelec et INES Formation estiment que le secteur entier gagnerait à garantir la qualité de ses professionels. Selon Hervé Jacques, il est vital d’implémenter de bonnes pratiques pour éviter les défauts techniques qui ont déçu certains consommateurs par le passé.

« De nombreux éco-délinquants ont fait des installations low-cost et beaucoup de particuliers ont souffert de ça, » dit-il pour expliquer pourquoi le photovoltaïque a longtemps été confronté à des problèmes d’image en France. « Si on veut des installations de bonne qualité, il faut de bonnes compétences et des professionnels qui sont bien formés. »

Les informations pratiques pour les inscriptions à cette première formation collaborative seront en ligne sur le site de Formapelec et INES Formation dès novembre 2019.