Le Bénin lance un appel d’offres solaire de 50 MW

Share

Le programme Millennium Challenge Account-Bénin II (MCA-Benin II), une initiative soutenue par le gouvernement américain et la Millennium Challenge Corporation (MCC) pour favoriser la croissance économique au Bénin, a lancé un appel d’offres pour la construction de quatre centrales solaires avec une capacité totale de 50 MW.

Les quatre projets, qui avaient été approuvés mi-juin par les autorités locales, seront développés par des fournisseurs d’énergie indépendants selon le mode construction-propriété-exploitation-transfert (BOOT) et vendront de l’électricité à la Société Béninoise d’Énergie Electrique (SBEE), le fournisseur publique national sous un contrat de vente directe d’électricité (PPA) de 20 ans.

Selon les plans actuels, une centrale de 10 MW sera située à Natitingou, dans le nord-ouest du Bénin, tandis qu’un autre projet de la même taille sera déployé à Djougou, dans le nord-ouest du pays. De plus, MCA-Benin II envisage deux centrales de 15 MW à Bohicon et à Parakouh, situées respectivement au nord et au sud du Bénin.

Les développeurs intéressés auront jusqu’au 19 août pour se pré-qualifier pour l’appel d’offres.

En parallèle de  l’appel d’offres, l’Agence française de développement (AFD) a également lancé un projet solaire de 25 MW. Ensemble, ces projets font partie du plan du gouvernement béninois visant à connecter environ 150 MW de nouvelle capacité de production électrique. Cet objectif doublerait la capacité de production actuelle du pays qui s’élève à environ 140 MW. Cette capacité opérationnelle est suffisante pour couvrir environ 20% de la demande totale en électricité du pays. Les 80% restants sont actuellement comblés par des importations de pays voisins comme la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigéria.

La Banque mondiale a approuvé une facilité de crédit de 60 millions de dollars en juin 2019 afin de soutenir les opérations de SBEE.