Le ministère des Armées mettra à disposition 2000 hectares de terrains d’ici 2022

Share

Pour atteindre les objectifs fixés par le plan « Place au Soleil », le ministère des Armées mettra à disposition des développeurs de projets photovoltaïques 2000 hectares de terrains d’ici fin 2022.

Dans ce cadre, le ministère a déjà cédé 100 hectares et s’apprête à mobiliser 267 hectares supplémentaires répartis sur un grand terrain de 253 hectares à Creil (60) et différents sites de plus petites tailles : 4 hectares à Querqueville (50), 5,5 hectares à Saint-Christol (84) et 4,5 hectares à Valbonne (01).

Il sera possible de réaliser les installations sur ces terrains suite à l’accord d’autorisations d’occupation du domaine public, en cédant des emprises dont le ministère n’a plus l’utilité, ou en développant la mise en place d’installations en autoconsommation.

Le ministère des Armées choisira les opérateurs de ces projets selon la gestion environnementale du site, le bilan carbone de l’installation, la gestion de la biodiversité et le niveau de rémunération proposé notamment. L’appel à manifestation d’intérêt prendra fin en septembre, « en vue d’une notification de l’autorisation d’occupation temporaire avant la fin 2019 », précise-t-il.

La mise en œuvre de projets sur les 1630 hectares restants sera également soumise à des appels d’offres avant 2022.