Le PV cause [Erreur : données manquantes] incendies par an

Share

Selon une conversation entre pv magazine USA et le National Fire Data Center, les États-Unis ne dispose pas de données officielles sur le nombre d’incendies provoqués chaque année par les installations photovoltaïques. Les services publics disent que ces cas ne sont actuellement pas répertoriés, figurant dans une vaste catégorie “autre” de leur banque de données.

Pourtant, nombreux sont ceux a qui ne considèrent pas les défaillances de panneaux solaires comme n’importe quelle “autre” cause d’incendie.

Ailleurs dans le monde, les banques de données sont mieux détaillées. La Commission japonaise d’enquête sur la sécurité des consommateurs a récemment fait état de 127 incidents issus d’installations solaires en toiture, « dont des incendies », qui se sont produits sur une période de dix ans se terminant en novembre 2017. Parmi ces 127 installations, treize ont provoqué des incendies à partir d’un module ou d’un câble. Sept de ces incendies se sont propagés jusqu’au toit, mais seulement dans des cas où les modules étaient directement fixés à la structure. En octobre 2018, le Japon comptait 2,4 millions de foyers équipés de photovoltaïques en toiture.

Le centre de recherche allemand Fraunhofer ISE compte plus de 1,4 million d’installations photovoltaïques dans leur pays. Leurs archives, s’étendant de 1999 à 2019, recense environ 350 installations solaires qui ont pris feu, soit 0,006% du parc total selon le Fraunhofer. Dans 120 de ces cas seulement, l’installation solaire était responsable de l’incendie. Les dommages étaient graves dans 75 cas et le bâtiment a été complètement perdu dans 10 cas.

Le Laboratoire national sur les énergies renouvelables (NREL) aux États-Unis s’est penché sur les normes de sécurité incendie dans le secteur photovoltaïque à l’international pour identifier d’éventuels points faibles. Leurs recherches indiquent que les défaillances d’équipement sont encore plus rares que les incendies eux-mêmes. Resserrer les connexions électriques est le principal défi, car les raccords desserrés sont susceptibles de provoquer des étincelles et mettre le feu aux objets à proximité.

Cette conclusion s’aligne avec l’analyse des incendies de stockage d’énergie en Corée du Sud, qui a constaté que sur 23 incidents, tous les incendies étaient causés par une installation ou une conception défaillante, plutôt qu’une défaillance de matériel. De plus, l’événement Walmart vs Tesla a parlé avant tout de la qualité du travail fourni, plutôt que du matériel utilisé, bien que des modules solaires avec des points chauds aient été identifiés.