La Région Île-de-France veut doubler son parc solaire d’ici fin 2021

Share

La Région Île-de-France va investir 10 milliards d’euros en faveur de l’environnement d’ici 2024. Dès 2020, les dépenses régionales dans ce sens atteindront deux milliards d’euros. Le budget environnement 2020 s’élèvera alors à 145 millions d’euros, une augmentation de 25 % par rapport à 2019.

La Région, dont la Stratégie énergie-climat adoptée en 2018 prévoit d’approvisionner la totalité des besoins régionaux en ressources renouvelables d’ici 2050, mobilisera 300 millions d’euros d’ici 2024 pour la mettre en œuvre. À moyen terme, d’ici 2030, elle compte doubler la capacité de production renouvelable sur le territoire francilien, pour fournir 40 % de la consommation.

Elle montre qu’en multipliant par 60 le parc solaire francilien entre 2015 et 2030, c’est-à-dire en passant de 100 MW installés à un parc de 6 GW, il serait possible de couvrir la consommation électrique de près d’un million de Franciliens. Le Plan solaire permettant d’atteindre cet objectif devrait être adopté en novembre. La Région s’engage toutefois, dans un premier temps, à doubler le parc solaire régional d’ici fin 2021, en investissant 10 millions d’euros dès 2020. L’installation de panneaux solaires sur 100 lycées est prévue.

Pour atteindre ces objectifs, les particuliers sont mis à contribution. Le site « Mon potentiel solaire », mis en ligne mi-octobre, leur permet d’estimer la capacité d’énergie solaire que leur toiture pourrait produire.

Les actions citoyennes pour le développement des énergies renouvelables sont également encouragées. Dans cette optique, elle soutiendra 100 projets citoyens. Un appel à projets est ouvert aux associations, aux coopératives citoyennes et aux collectivités.