BayWa r.e. construira deux centrales photovoltaïques en Indre

Share

Lauréats de l’appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie en 2017 (CRE 4.4), les deux projets de centrales Blueberry et Blueberry Central avaient initialement été développés par la société chinoise CGN Europe Energy (CGNEE), une des filiales de China General Nuclear Power Group (CGN). Dans son communiqué de l’époque, la société se félicitait d’être la première entreprise chinoise à être désignée lauréate dans le cadre de tels appels d’offres. Toutefois, c’est BayWa r.e. qui se chargera de la finalisation de ces projets.

Bien qu’il ne souhaite pas confirmer les détails liés à la cession de ces actifs, le développeur de projets a annoncé avoir repris ces deux parcs en octobre 2019.

Cumulant une capacité de 30 MWc, les centrales Blueberry et Blueberry Central seront situées sur 35 hectares de la zone sud de l’ancienne base militaire de Châteauroux, dont l’activité a cessé en 2012. Elles devraient permettre de produire un volume d’électricité équivalent à la consommation de 7700 foyers, précise BayWa.

Les travaux de construction de ces deux installations photovoltaïques devraient débuter à l’été 2020, leur mise en service étant prévue pour début 2021.

BayWa r.e, qui souligne avoir construit plus de 100 MWc de parcs photovoltaïques au sol en France et gérer l’exploitation et la maintenance de près de 200 MWc, a développé les projets de centrales Fontenet en Charente-Maritime, où il a également s’agi de revaloriser d’anciens terrains militaires. Le développeur s’est distingué par ailleurs en fin d’année dernière en réalisant une centrale photovoltaïque flottante de 14,5 MW en six semaines aux Pays-Bas.