Toulouse inaugure une nouvelle centrale « citoyenne »

Share

Mise en service en janvier 2020, cette centrale d’une puissance de 36 kWc sur toiture, sur environ 200 m², produira 48 000 kWh/an. C’est en mars 2019 que la mairie avait signé la convention d’occupation du domaine public communal, d’une durée de 30 ans, au bénéfice de la Société Coopérative d’intérêts collectif par Actions Simplifiées Citoy’enR (SCIC).

La SCIC Citoy’enR est une structure à participation citoyenne, qui permet la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’énergie renouvelable, mais aussi de gérer les bénéfices générés. Les citoyens sont ainsi propriétaires des installations au travers de la coopérative. Toulouse Métropole a adhéré à la SCIC à hauteur de 20 000€.

Dans le cadre de son plan climat énergie territorial, la Mairie de Toulouse a décidé de mettre à disposition sept petites toitures de bâtiments municipaux permettant l’installation de panneaux solaires. Les tennis des Ponts-Jumeaux, dont la mairie a approuvé la convention d’occupation temporaire des toitures pour 30 ans avec la SCIC, est le deuxième projet citoyen lancé après le groupe scolaire Tibaous.

Comme dans le cas de l’école Tibaous, la SCIC sera chargée de réaliser, d’exploiter et d’entretenir les panneaux photovoltaïques sur la toiture des tennis des Ponts-Jumeaux. La puissance de la centrale installée sera de 100 kWc, soit une surface de 556 m².

Mais la SCIC est également présente dans le grand projet de l’Oncopole, sur les terrains de l’ancienne usine AZF. D’une surface de 25 hectares, cette centrale aura une puissance de 15 MW. Les travaux ont commencé en août dernier, et elle devrait être raccordée au réseau à la fin du premier trimestre 2020.

Il s’agit d’un investissement d’une valeur de 12,4 millions d’euros qui est soutenu par la région Occitanie et Toulouse métropole. La Régie municipale d’électricité de Toulouse pilote le projet. Suite à l’appel à manifestation d’intérêt que la Régie municipale d’électricité a lancé, l’entreprise Urbasolar a été sélectionnée comme partenaire pour la construction, l’exploitation et la conception de la centrale. Le projet bénéficiera également d’un accompagnement de Bpifrance.

À hauteur de 5 % du projet, les Toulousains ont également la possibilité d’investir, et ce, à travers la SCIC Citoy’enR.