De nouveaux tarifs d’achat en baisse pour les installations de capacité inférieure à 100 kWc

Share

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié sa délibération sur les tarifs d’achat de l’électricité produite par les installations photovoltaïques sur bâtiment de puissance  inférieure ou égale à 100 kWc.

Ces tarifs sont valables pour les installations raccordées au premier trimestre 2020 (jusqu’au 31 mars).

En métropole continentale

En métropole continentale, toutes les installations photovoltaïques injectant la totalité de l’électricité produite connaissent une baisse de leurs tarifs d’achat, sauf les centrales de capacité comprise entre 9 et 36 kWc. Dans ce cas précis, le tarif stagne à 120,7 €/MWh. La baisse la plus importante concerne les installations de puissance comprise entre 36 kWc et 100 kWc (-2,5 €/MWh).

En revanche, les primes des installations en autoconsommation vendant le surplus restent au même niveau que le trimestre précédent.

Les installations dont la demande de raccordement sera effectuée au premier trimestre 2020 pourront ainsi bénéficier des tarifs ci-dessous (tableau simplifié publié par la CRE).

Dans les zones non interconnectées

Dans les zones non interconnectées, tous les types d’installations connaissent une baisse des tarifs de 2,3 % environ.

Les tarifs ci-dessous seront appliqués (tableau simplifié publié par la CRE).

Les coefficients de dégressivité permettant d’établir ces nouveaux tarifs se basent sur le volume des demandes de raccordement reçues par les gestionnaires de réseau avant le 15 janvier 2020. Ces demandes ont représenté 20,2 MWc pour les centrales de puissance inférieure à 9 kWc, et 145,3 MWc pour les centrales de puissance comprise entre 9 kWc et 100 kWc.

La CRE profite de la délibération pour rappeler qu’elle recommande de décorréler les tarifs d’achat des ZNI des demandes de raccordement déposées en métropole continentale en introduisant des coefficients spécifiques. “Elle recommande par ailleurs, à l’instar de la métropole continentale, de différencier le calcul pour les gammes de puissance 0-9 kWc et 9-100 kWc”, ajoute-t-elle.