Flixbus dote ses bus de panneaux CIGS ayant une efficacité de 18 %

Share

La start-up allemande FlixMobility qui contrôle FlixBus a commencé à tester des panneaux solaires en cuivre-indium-gallium séléniure (CIGS) sur les bus de sa filiale dans le but de réduire la consommation de diesel et les émissions de CO2.

Les panneaux, qui fourniront de l’énergie pour les besoins en électricité des véhicules, seront testés sur la route de Dortmund à Londres.

FlixMobility a déclaré que les panneaux ultra-minces et légers utilisés, fournis par le spécialiste britannique Trailar, ne créent pas de résistance à l’air.

À l’aide d’un gestionnaire de charge intelligent, les panneaux sont connectés à l’alternateur de bus, qui peut recharger la batterie d’un véhicule. « Au cours de la période d’essai, une moyenne de 1,7 litre de diesel a été économisée par 100 km [parcourus] », a déclaré la société.

FlixMobility, basé à Munich, a déclaré que les panneaux CIGS alimenteront entièrement les ports et les prises USB des passagers du véhicule, la climatisation, le Wi-Fi et le système de divertissement multimédia. « Sur la base des premiers résultats, nous évaluerons dans quelle mesure, nous étendrons ce pilote à tous les bus du réseau », a expliqué la société.

Trailar, qui se décrit comme appartenant au groupe Deutsche Post DHL de Bonn sur son site web, affirme que ses « tapis » solaires ont une efficacité de conversion de 18 % et pèsent 2 kg par m². Les panneaux ont été développés en partenariat avec le spécialiste américain CIGS MiaSolé, une filiale du fabricant chinois de films minces Hanergy.

En novembre, FlixMobility a annoncé qu’elle travaillait avec l’entreprise d’électromobilité Freudenberg Sealing Technologies pour tester les bus à pile à combustible à hydrogène sur les longs trajets opérés par ses partenaires.

Les premiers bus électriques à fonctionner en France et en Allemagne ont été produits par les fabricants chinois BYD et Yutong pour FlixBus. L’entreprise affirme que le transport par pile à combustible offre aux constructeurs européens d’autobus une chance de participer à l’avenir de la mobilité durable.