La Société Générale et la BEI investiront 240 millions d’euros dans les énergies renouvelables

Share

La Société Générale et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont signé un accord destiné à soutenir les projets éoliens terrestres et solaires en France.

Combinant participation en risque et trésorerie, un montant total de 240 millions d’euros sera alloué à différents projets, dont la part unitaire d’investissement n‘excède pas 50 millions d’euros.

Les institutions précisent que, dans le cadre de cet accord, la Société Générale assurera la sélection des projets et transmettra son analyse technique et financière à la BEI, qui interviendra selon les deux modalités combinées suivantes : 80 millions d’euros pour des participations en risque, garanties par l’intermédiaire du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) et 160 millions d’euros pour des prêts désintermédiés à taux bonifiés.

Deux projets éoliens développés par Valorem, d’une capacité cumulée de 19 MW, dans le département du Cher (Centre-Val de Loire) ont déjà été sélectionnés.

Les deux institutions ont débuté leur collaboration en lançant le programme France Énergies Renouvelables en 2014, un programme allouant 750 millions d’euros pour la mise en œuvre de projets d’énergies renouvelables sur l’ensemble du territoire français entre 2014 et 2016. Le Groupe BPCE (Banque Populaire, Caisse d’Epargne, Crédit coopératif, Natixis SA et Natixis Energeco) et le Crédit Agricole participaient également à ce programme.

« Nous sommes ravis de cette nouvelle collaboration avec la BEI, preuve de la qualité de notre expertise. Société Générale est un acteur de longue date du secteur des énergies renouvelables, tant en conseil qu’en financement, et a annoncé son ambition de mobiliser jusqu’à 20 milliards d’euros supplémentaires sur le secteur pour la période 2019-2023 », déclare Jérôme Deflesselles, le co-responsable Génération Électrique EMEA et Conseil et financements de projets et la Société Générale.

Signataire des Principes pour un secteur bancaire responsable (Principles for Responsible Banking) et ayant rejoint l’Engagement collectif sur le climat (Collective Commitment on Climate), la société générale s’est en effet engagée à lever 120 milliards d’euros pour la transition énergétique entre 2019 et 2023 répartis en 100 milliards d’euros d’émissions d’obligations durables et 20 milliards d’euros consacrés au secteur des énergies renouvelables sous forme de conseil et de financement.