En Allemagne, l’appel d’offres solaire s’est conclu avec un record de prix le plus bas : 0,0355 €/kWh

Share

L’Agence fédérale des réseaux allemande (Bundesnetzagentur) a annoncé que 18 projets d’une capacité totale de 100,6 MW ont été sélectionnés lors du dernier appel d’offres (AO) destiné aux projets photovoltaïques de 750 kW à 10 MW.

L’AO ayant été presque cinq fois sur-souscrit, l’agence a dû examiner des projets totalisant 493 MW.

L’offre gagnante la plus basse était de 0,0355 €/kWh, un niveau record en Allemagne, tandis que l’offre la plus élevée sélectionnée a atteint 0,0521 €/kWh.

En moyenne, le prix final s’est élevé à 0,0501 €/kWh, un prix nettement inférieur à celui alloué lors du précédent appel d’offres du même type (à 0,0568 €/kWh), qui avait été finalisé en décembre.

Toutefois, le prix moyen final de l’appel d’offres d’octobre dernier était inférieur ; il atteignait 0,0490 €/kWh.

La Bavière, dans le sud de l’Allemagne, a obtenu 13 des 18 projets lauréats, représentant une capacité totale de 75 MW. Les cinq autres projets sont répartis dans les régions du Brandebourg, Mecklembourg-Poméranie occidentale, Rhénanie-Palatinat et Schleswig-Holstein.

Contrairement au solaire, l’appel d’offres qui se tenait en parallèle pour l’énergie éolienne terrestre a été fortement sous-souscrit. Dédié à 900 MW, la capacité totale finalement allouée n’a pas dépassé 523 MW, répartis en 66 projets, les tarifs s’échelonnant de 0,0576 €/kWh à 0,0620 €/kWh et la valeur moyenne s’établissant à 0,0618 €/kWh. Lors du cycle précédent, le prix moyen était légèrement inférieur : il s’élevait à 0,0611 €/kWh.

Le prochain appel d’offres pour le photovoltaïque et l’éolien terrestre aura lieu le 1er mars 2020.