Total Quadran va équiper l’aéroport de Nouméa-La Tontouta d’un parc photovoltaïque

Share

La Chambre de commerce et d’industrie de Nouvelle-Calédonie (CCI-NC) a annoncé que la mise en exploitation d’un parc photovoltaïque sur le l’aéroport de Nouméa-La Tontouta avait été autorisée par le gouvernement, suite à l’appel à projets portant sur la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité innovantes à partir de l’énergie solaire.

Réalisé par Total Quadran et soutenu par la CCI-NC, le parc aura une capacité de 3 MWc et comportera une ombrière photovoltaïque couvrant 8 000 m² du parking public de l’aéroport (soit 90 % du parking), et une centrale au sol sur un terrain inoccupé de la concession aéroportuaire de 17 000 m². L’installation de deux bornes de recharge pour véhicules électriques est également prévue.

Dans l’ensemble, 4654 MWh devraient être produits annuellement, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 4 390 habitants de Nouvelle-Calédonie.

Parmi les aspects innovants du projet, CCI-NC souligne la mégastructure de très grande taille (elle couvrira 517 places) — une taille sans équivalent en Nouvelle-Calédonie, « ni dans la région Pacifique » –, des panneaux solaires disposant d’un revêtement anti-reflets (pour répondre aux normes aéroportuaires) et le développement de l’écomobilité.

L’investissement de Total Quadran pour ce projet s’élève à 400 millions de francs CFP (soit 3,35 millions d’euros). L’électricité sera achetée par gestionnaire de réseau calédonien Enercal, la signature du contrat entre Total Quadran et Enercal étant prévu pour le troisième trimestre 2020. Les travaux de la centrale devraient débuter début 2021 pour une mise en service au deuxième trimestre 2021.

Le gouvernement a adopté un Schéma pour la transition énergétique de Nouvelle-Calédonie (STENC) en 2016, qui prévoit une distribution publique de l’électricité à 100 % issue d’énergie renouvelable en 2030.

L’agence Pacifique de Total Quadran gère aujourd’hui 7 centrales solaires qui représentent une capacité totale de 50 MWc : Boulouparis 1 et Boulouparis 2 — qui associe une centrale solaire de 16 MW et système de stockage de 10 MW/10,6 MWh, Popidéry, Bakia, Témala, Tamoa, Piin Patch. Fin février, Akuo inaugurait la centrale agrivoltaïque Focola composée de 16 serres développée avec Enercal Energies Nouvelles qui devrait produire 2 GWh par an.