Total lance le plus grand projet de stockage d’électricité par batterie de France

Share

Total a annoncé le lancement de la construction « du plus grand projet de stockage d’électricité par batterie en France ». Implanté à Mardyck, au sein de l’Établissement des Flandres, un ancien centre de raffinage de Total situé dans la zone portuaire de Dunkerque et dont l’activité a été stoppée en 2009, le système stationnaire aura une capacité de stockage de 25 MWh et une puissance de 25 MW.

Le site de stockage, qui représente un investissement d’environ 15 millions d’euros, utilisera la solution Intensium Max 20 High Energy de Saft, une filiale à 100 % de Total, et sera composé de 11 conteneurs intégrés, de 2,3 MWh chacun, conçus et fabriqués sur le site de production de Saft à Bordeaux. Sa mise en service est prévue pour fin 2020.

Le dispositif de stockage lithium-ion servira principalement de réserve primaire pour soutenir la stabilité du Réseau de Transport d’Électricité (RTE), précise Total.

Total, notamment via ses filiales, a en effet été lauréat de l’appel d’offres long terme organisé par RTE : deux projets ont été retenus, cumulant 103 MW : le premier de 58 MW sur la période 2021-2027 et le second de 45 MW pour 2022-2028.

« Avec plus de 40 % des capacités de stockage attribuées, Total a été le principal lauréat du premier appel d’offres organisé par RTE, Ceci a été possible grâce aux compétences de l’équipe Total Flex, spécialiste de l’agrégation des énergies renouvelables, et de Saft, leader européen des batteries pour stockage stationnaire », déclare Patrick Pouyanné, le président-directeur général de Total.